Euro 2016 : cinq choses à savoir sur Turquie-Croatie

  • A
  • A
Euro 2016 : cinq choses à savoir sur Turquie-Croatie
Modric et Turan, deux milieux de terrain hyper-technique.@ AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Turquie-Croatie, c'est dimanche au Parc des Princes (15h). Avec deux publics bouillants, le match des supporters devrait se solder par un nul. Les statistiques, elles, parlent pour la Croatie.

STATS EXPRESS

Face aux “Brésiliens de l’Est”, les Turcs auront fort à faire, dimanche (à 15h, au Parc des Princes). Emmenée par Turan et Canaloghlou, la Turquie tentera de dompter pour la première fois de son histoire la Croatie hyper-technique, et qui pourrait être la révélation de cet Euro.


Le Top Lab en direct => suivez notre classement en live des moments forts du match

>>>  La Lab Euro vous présente les cinq choses à savoir sur Turquie-Croatie

Croatie 4 Turquie 0.  Jamais la Croatie n’a perdu contre la Turquie dans son histoire. Avec 4 victoires et 2 matches nuls, les hommes des Balkans tenteront de préserver cette statistique. En six rencontres, les Turcs n’ont par ailleurs jamais mené au score contre les Croates. Qui mène gagne ?

Le diesel turque. Si la Turquie n’a perdu qu’un seul de ses 4 derniers matches de l’Euro (2 victoires, 1 nul, 1 défaite), elle a cependant toujours du mal à débuter ses championnat d’Europe. La Turquie a disputé trois Euros dans son histoire, et a perdu chacun de ses 3 premiers matches de phases de poules. Et la Croatie ne semble pas l’équipe propice pour faire oublier cet historique.

Croates et Turques, en habitués. La Croatie va participer à son cinquième Euro, et n’a échoué à se qualifier pour le tournoi qu’une seule fois dans son histoire (en 2000). Lors de ses quatre précédentes participations, la Croatie a atteint les quarts de finale à deux reprises. De leur côté, les Turcs vont disputer le quatrième Euro de leur histoire. Quatrième fois sur les six dernières compétitions. Autant dire que c’est un match d’habitués.

La Croatie aime les poules. Si elle était sortie dès la phase de poules en 2012 derrière l’Espagne et l’Italie (les deux futurs finalistes), la Croatie est néanmoins souvent au rendez-vous au premier tour de l’Euro. Lors de leur six dernières rencontres en phase de groupe, les Croates se sont imposés à quatre reprises, pour un match nul et une défaite. C’est mieux que la France, l’Italie ou le Portugal. Rien que ça.

Terim le vétéran, Cacic le novice. L’Euro 2016 sera pour Fatih Terim (62 ans) le sélectionneur de la Turquie, son troisième Euro à la tête de la sélection turque après l’Euro 1996 et l’Euro 2008. Pour Antonio Cacic (62 ans également), ce sera une première, lui qui a pris les rênes de l’équipe croate deux matchs avant la fin des éliminatoires pour l’Euro pour remplacer le sulfureux Niko Kovac.