Cinq choses à savoir sur Suisse-France

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur Suisse-France
Suisse-France, c'est le duel pour la première place du groupe A. @ Photos AFP
Partagez sur :

Les Bleus jouent la première place du groupe A contre les Suisses, dimanche soir à Lille. 

STATS EXPRESS

L’équipe de France est attendue au tournant. Après deux succès dans la souffrance contre la Roumanie et l’Albanie, les Bleus jouent la première place du groupe A contre la Suisse, dimanche soir à Lille (21h). Une victoire permettrait aux hommes de Didier Deschamps de conserver la tête de leur poule et de s’offrir ainsi un huitième de finale plus abordable.

>>> Le Lab Euro vous présente les cinq choses à savoir sur Suisse-France

Autant de spectacle qu’au Mondial ? Vous vous souvenez sans doute du dernier match entre les deux équipes. C’était au premier tour du Mondial 2014, au Brésil. La France avait écrasé les Suisses (5-2), après une prestation éblouissante. On signe des deux mains pour le même résultat.

24 ans de bonheur. L’équipe de France n’a plus perdu contre la Suisse depuis… 24 ans. La dernière défaite tricolore remonte au 27 mai 1992, en match amical à Lausanne. Les Bleus s’étaient inclinés 2 buts à 1 à l’époque.  

2016, année parfaite… jusqu’ici. Pour l’équipe de France, 2016 est pour l’instant une année parfaite. Enfin, en termes de résultats, moins quand il s’agit d’affaires et de polémiques, mais ça, c’est une autre histoire. En tout cas, les Bleus ont remporté leurs six rencontres de l’année. Le carton plein va-t-il se poursuivre ?

La Suisse, pas dans la zone Euro. L’adversaire de l’équipe de France n’est pas très europhile. En quatre participations à l’Euro, la Suisse n’a jamais réussi à passer le premier tour. Avec quatre points, les Helvètes sont cependant bien placés pour franchir (enfin) le cap.

L’attaque helvète tique. On le sait, la défense, ce n’est pas le point fort de l’équipe de France. Mais l’attaque suisse n’est pas la plus terrifiante au monde. En six matches joués en 2016, la Nati n’a ainsi inscrit que… 5 buts. Espérons que les attaquants suisses ne se réveillent pas dimanche. 

Toute l'actu de la compétition, sur le Lab Euro, le site qui ne se contente pas des trois points !