Cinq choses à savoir sur Belgique-Irlande

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur Belgique-Irlande
Deux hommes, deux dynamiques.@ PETER MUHLY Emmanuel DUNAND / AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Tombée pour son premier match face à l’Italie (2-0), la Belgique se présente face à l’Irlande avec l’étiquette de favorite, samedi à Bordeaux.

STATS EXPRESS

Un match pour rebondir. Après une entrée en matière décevante face à l’Italie (défaite 2-0), la Belgique entend bien rectifier le tir pour son deuxième match et prouver à l’Europe qu’elle mérite sa deuxième place au classement Fifa. Face à eux, l’Irlande a tout de la victime parfaite. Sur le papier, en tout cas. Car l’Euro nous a pour l’instant prouvé qu’aucun match n’est gagné d’avance, d’autant plus dans ce groupe E particulièrement relevé.

>>> Le Lab Euro vous présente cinq choses à savoir sur Belgique-Irlande

Cinquante ans, c’est long. Jamais la Belgique n’a perdu face à l’Irlande, lors des six dernières confrontations entre les deux équipes. Pour observer une victoire irlandaise, il faut tout simplement remonter à mai 1966 (3-2 en amical), autrement dit il y a cinquante ans. Le match de samedi sera néanmoins le premier affrontement entre ces deux pays en phase finale d’un tournoi majeur.

Série infernale pour les Diables Rouges. En manque d’assurance lors de leur premier match, les Belges n’en trouveront pas beaucoup plus en regardant leurs derniers résultats à l’Euro. Six défaites lors de ses huit derniers matches (pour deux succès), il y a mieux, en effet. Les trois derniers se sont d’ailleurs soldés sur le même score (0-2). Preuve que la défense belge, privée de son capitaine Vincent Kompany, blessé, est en péril. La Belgique a ainsi encaissé un but lors de ses huit derniers matches, sa plus longue série depuis trente ans.

L’Irlande, échec assuré ? Les prestations de la République d’Irlande ne sont pas moins inquiétantes. L’équipe n’a jamais franchi la phase de poules de l’Euro, lors de ses deux précédentes participations, en 1988 et en 2012, et sa seule victoire remonte à… son premier match à l’Euro, en 1988 (1-0 contre l’Angleterre). Depuis, la Green Army n’a plus eu l’occasion de célébrer un succès (deux nuls, quatre défaites).

Attaques en berne. L’Irlande n’a jamais marqué plus d’un but lors d’un match de l’Euro. Toutefois, elle a cadré quatre tirs face à la Suède lors du match d’ouverture (1-1), soit son meilleur bilan lors d’un match de l’Euro. Les Belges, eux, ont beaucoup tenté face à l’Italie, mais seuls 5 de leurs 18 tirs sont venus depuis l’intérieur de la surface.

Il n’y a plus d’Hazard. En grande difficulté face à l’Italie, Eden Hazard n’a toujours pas marqué en 458 minutes jouées en tournoi majeur, c’est-à-dire en Coupe du monde et à l’Euro. Côté irlandais, le vétéran Robbie Keane, 35 ans, est dans la forme de sa vie, avec 11 buts lors de ses 13 dernières titularisations sous les couleurs de l’Eire.

Toute l'actu de la compétition, sur le Lab Euro, le site qui ne se contente pas des trois points !