Cinq choses à savoir sur Allemagne-Pologne

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur Allemagne-Pologne
Müller et Lewandowski se retrouveront lors de ce choc entre l'Allemagne et la Pologne.@ AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - L’Allemagne retrouve son meilleur ennemi polonais jeudi à 21h au Stade de France, pour un duel fratricide qui s’annonce bouillant.

STATS EXPRESS

Vainqueurs de leur premier match pour leur entrée en lice dans la compétition, Allemands et Polonais se rencontrent pour la première place du Groupe D jeudi au Stade de France. La sélection de Joachim Low, solide face à l’Ukraine (2-0), voudra rendre la pareille à des Polonais qui l'avaient battue 2-0 lors des éliminatoires de cet Euro 2016. Les chiffres, eux, sont formels : avantage Allemagne.

>>> Le Lab Euro vous présente les cinq choses à savoir sur Allemagne-Pologne

La Pologne notée 1/20. La Pologne n’a gagné qu’un seul de ses vingt matches face à l’Allemagne (6 nuls, 13 défaites). Un bilan médiocre pour l’équipe de Robert Lewandowski qui avait tout de même réussi l’exploit de battre les champions du monde en titre lors des qualifications pour l’Euro en octobre 2014 (2-0). Alors comme dirait ce bon vieux Lilian Thuram : "tout est possible dans le football".

Le mur Allemand. Avec l’énorme Manuel Neuer dans ses buts, l’Allemagne peut être sereine défensivement. Elle a d’ailleurs réalisé huit "clean sheet" lors de ses douze derniers matches face à la Pologne. Une statistique qui ne fera pas plaisir aux Polonais qui n’ont jamais marqué plus d’un but lors d’un match de l’Euro (sept matches au total).

Offensive Allemagne. Si elle ne compte que très peu de vrais buteurs (Müller et Gomez sont les derniers survivants), l’Allemagne n’est pourtant pas en reste quand il s’agit de transpercer les filets adverses. Elle a marqué lors de ses 14 derniers matches lors de compétitions majeures. Il faut remonter à la finale de 2008 face à l’Espagne pour voir l’Allemagne échouer à marquer lors d’un match de l’Euro (0-1).

Müller n’aime pas l’Euro. Si il est, à titre de comparaison, impliqué dans 16 buts en 13 matches de Coupe du Monde (10 buts, 6 passes décisives), Thomas Müller n’a pas tout à fait le même ratio lors de l’Euro. L’attaquant du Bayern Munich n’est impliqué dans aucun but en six matches disputés à l’Euro.

L’expérience Löw. S'il s’est plus fait remarqué pour ses TOCS lors du match face à l’Ukraine, Joachim Löw est tout de même un entraîneur hors pair. Depuis qu’il a pris les rênes de la Mannschaft, l’Allemagne a gagné un Mondial (2014), a été finaliste de l’Euro 2008 et n’a jamais été éliminée avant les demi-finales lors d’un tournoi majeur.