Christophe Hutteau, agent de joueurs : "Neymar, c'est une exposition planétaire"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le transfert de Neymar devrait atteindre 222 millions d'euros. Une somme qui devrait être rapidement compensée, selon l'agent de joueur Christophe Hutteau.

INTERVIEW

Neymar au PSG, c'est désormais une question d'heures. "Et quel bonheur. On n'a pas lieu de douter désormais", s'exclame Christophe Hutteau, invité jeudi de la matinale d'Europe 1. Agent de joueur - il a notamment été aux côtés de l'ancien joueur de l'OM et de l'OL Mathieu Valbuena pendant neuf ans -, Christophe Hutteau est familier des transferts. "J'étais en fin de semaine dernière dans les locaux du PSG pour faire signer un jeune joueur et bien évidemment, déjà, c'était l'effervescence", raconte l'agent. "Oui, c'est le sujet de conversation du football français et c'est logique."

"Il est toujours derrière Messi". Si le transfert est sur toutes les lèvres, c'est parce qu'il est "extraordinaire en termes de crédibilisation de notre football. On a souvent été raillé, présenté comme le parent pauvre du football européen. Aujourd'hui, on fait venir l'un des tout meilleurs joueurs de la planète. C'est une star. Il y aura des retombés pour le football français : le merchandising, l'image, les droits TV", énumère-t-il.

Pour Christophe Hutteau, l'argent n'est pas la seule dimension de ce transferts hors normes. "Bien évidemment que si le courant ne passe pas entre l'entraîneur et le joueur, le club acheteur ne fera pas l'effort", insiste-t-il. Dans le cas de Neymar, Christophe Hutteau souligne aussi la présence de "ses compatriotes", comme Daniel Alves, comme un facteur qui a joué en faveur de sa venue.

"Les dirigeants parisiens sont tout sauf des aventuriers". Ce transfert, le plus onéreux de l'histoire, a laissé entrevoir l'implication de nombreux intermédiaires, au rangs desquels le propre père du joueur, mais aussi des agents, avocats et juristes. "Il n'y a pas de règles, surtout pour ce type de joueur. Il y a l'agent classique qui va négocier l'aspect contractuel. Il y aussi le contrat lié à l’exploration de son image. Là, on est sur du sur-mesure, ça demande l'intervention d'une multitude de spécialistes. Les intermédiaires pour un tel transfert touchent "des commissions à plusieurs dizaines de millions d'euros. C'est quelque chose de très rémunérateur".

"Ces chiffres donnent le vertige mais ils seront dépassés", prophétise l'agent, qui rappelle que le dernier record était celui du transferts de Paul Pogba de la Juve à Manchester United pour 105 millions d'euros il y a seulement un an. Les sommes explosent. Parce que "le joueur n'est plus qu'un simple joueur de football". "Le joueur est un produit. Les dirigeants parisiens sont tout sauf des aventuriers. Ils ont calculé ce que la présence de Neymar allait pouvoir leur apporter en termes de ventes de maillots, de partenariats. Neymar, c'est une exposition planétaire."