Christophe Dugarry : Les propos de Benzema sont "dégueulasses"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, Christophe Dugarry a fait part de son indignation suite aux propos de Karim Benzema, qui accuse Didier Deschamps d'avoir "cédé à la pression d’une partie raciste de la France".

INTERVIEW

En France, on a coutume de dire qu'il y a 65 millions de sélectionneurs. D'après Karim Benzema, il y a aussi beaucoup de racistes. Ce serait d'ailleurs de leur faute si Didier Deschamps a décidé de ne pas retenir l'attaquant du Real Madrid. C'est ce qu'il affirme en tout cas dans une interview au journal espagnol Marca. Selon Benzema, le sélectionneur des Bleus a "cédé à la pression d’une partie raciste de la France".

Des propos "déplacés" et "mensongers". Ses propos ont été, depuis, très largement critiqués, notamment par la classe politique, toutes tendances confondues. Sur Europe 1, Christophe Dugarry, champion du monde avec les Bleus en 1998, a également fait part de son indignation. "Ses propos sont totalement déplacés, injustifiés et mensongers", a-t-il expliqué. "Je crois qu'à cette attaque il faut associer les propos d'Eric Cantona et de Jamel Debbouzze. Cracher comme ils le font sur le foot alors que ce sont des passionnés de football et lui donner une si mauvaise image une nouvelle fois, je ne trouve pas ça très bien", a réagi l'ancien international français (55 sélections).

"Une épine supplémentaire dans le pied" des Bleus. Sur Europe 1, le journaliste de L'Equipe Vincent Duluc a lui estimé que Karim Benzema avait "choisi de mettre le feu", juste avant l'Euro. Une réaction d'aigreur ? "Peu importe", répond Christophe Dugarry. "Il a des coéquipiers qui se préparent pour cette compétition. Ils ont suffisamment de problèmes qui leur tombent dessus. D'un côté, parler comme ça de son sélectionneur, sous-entendu qu'il n'a pas le courage de ses opinions et d'un autre côté dire qu'il aime l'équipe de France et qu'il a envie d'y revenir le plus rapidement possible, c'est mettre une épine dans le pied supplémentaire à cette équipe qui en a malheureusement pour elle déjà beaucoup".

Entendu sur Europe 1
Je pense que le football n'a jamais été raciste et les gens qui y travaillent ne le sont pas non plus.

"Le football n'a jamais été raciste". "Je pense que le football et le sport en général sont un vecteur d'intégration assez exceptionnel", continue Christophe Dugarry. "Accuser le football de discrimination, je trouve ça assez dégueulasse. Je sais qu'il est de bon ton de taper sur le football, mais je pense que le football n'a jamais été raciste et les gens qui y travaillent ne le sont pas non plus." Et de prendre la défense de son ancien partenaire en Bleu, Didier Deschamps : "je pense qu'il a toujours fait sa sélection comme il l'a dit, en fonction de ses convictions".