Chantage à la "sextape" : Benzema se dit "très tranquille"

  • A
  • A
Chantage à la "sextape" : Benzema se dit "très tranquille"
@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Le footballeur a prononcé ses premiers mots, lundi à Madrid, après sa mise en examen sur l'affaire de chantage présumé à la sextape il y a quatre jours. 

"Je suis très tranquille". Ce sont les premiers mots qu'a livré Karim Benzema, lundi, à son arrivée au centre d'entraînement du Real Madrid, depuis sa mise en examen, il y a quatre jours, dans une affaire de chantage présumé autour d'une "sextape" de Mathieu Valbuena, son partenaire en équipe de France.

Serein, il signe des autographes. "Moi ? Comment je me sens ? Très bien, pourquoi ?", s'est interrogé l'attaquant des Bleus en se présentant au volant de son véhicule à l'entrée du centre, dans la banlieue de Madrid, où l'attendaient plusieurs caméras de médias espagnols. Selon des images diffusées sur le site internet du quotidien sportif madrilène As, le joueur a signé plusieurs autographes pour les supporteurs présents avant de franchir le portail du centre d'entraînement de Valdebebas.

Soutenu par Zidane et son club. Jeudi, le président du Real Madrid Florentino Perez a apporté "son soutien total et sa confiance" à Benzema. Le joueur a également reçu dimanche l'appui de l'icône Zinédine Zidane, entraîneur de la réserve du club madrilène, qui a dit croire les explications du joueur. Le prochain match du Real Madrid est le clasico du Championnat d'Espagne face au FC Barcelone, programmé le 21 novembre.

Dispensé en équipe de France. Rentré à Madrid jeudi après avoir passé une nuit en garde à vue à Versailles, Karim Benzema a été mis en examen pour association de malfaiteurs et tentative de chantage assorti d'un contrôle judiciaire qui lui interdit de rencontrer Valbuena. Dans ce contexte, l'avant-centre des Bleus, qui soigne actuellement un problème aux ischio-jambiers, n'a pas été retenu pour les matches amicaux de la France contre l'Allemagne et l'Angleterre les 13 et 17 novembre.