Championnats d'Europe d'athlétisme : Emma Oudiou et Aurel Manga "forcément" impactés par les affaires de viols

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Emma Oudiou, coureuse de 3000 m steeple, a porté plainte fin février contre son entraîneur, Pascal Machat, pour agression sexuelle. Un moment difficile à gérer mais qui la motive pour les Championnats d'Europe.

L'ambiance est à la fête dans l'équipe de France d'athlétisme. Mahiedine Mekhissi-Benabbad a apporté jeudi une deuxième médaille d'or à la délégation bleue aux Championnats d'Europe, sur 3.000 m steeple. Une atmosphère de victoire qui contraste avec les remous qui ont agité l'athlétisme français ces derniers mois. A Berlin, certains athlètes ont été directement ou indirectement impactés par des affaires de viols et d'agressions sexuelles cet hiver. Avec des conséquences sur leur préparation. C'est le cas d'Emma Oudiou et Aurel Manga, que l'envoyée spéciale d'Europe 1 a rencontrés.

Transformer le mal en positif. C'est une saison particulière que vit Emma Oudiou. A 23 ans, la jeune espoir du 3.000 m steeple découvre l'ambiance d'un premier grand championnat au sein de l'équipe de France, quelques mois seulement après avoir porté plainte pour agression sexuelle contre Pascal Machat, un ancien responsable du demi-fond chez les jeunes. Elle accepte son statut de lanceuse d'alerte mais cette affaire a pesé dans son quotidien. "Ça a été très difficile à gérer, forcément, mais je ne regrette absolument pas d'avoir parlé. J'ai su transformer ce qui s'est passé cet hiver en positif et je compte bien rester focalisée là-dessus pendant ces championnats et faire le vide sur le reste", raconte la jeune athlète. Pascal Machat a été suspendu six mois en avril par la Fédération.

Concentrés sur les courses. Au sein de l'équipe de France, Emma Oudiou côtoie Aurel Manga, qui a vu son entraîneur Giscard Samba suspendu de ses fonctions après avoir été accusé de viol. Le spécialiste du 110 m haies reconnaît avoir été impacté dans sa préparation. "Forcément oui. Mais aujourd'hui, on est là pour les Championnats d'Europe. On pourra parler du reste après la compétition mais pour l'instant on se concentre sur les courses pour faire ce qu'il y a à faire", affirme-t-il. Aurel Manga et Emma Oudiou veulent faire abstraction du climat pesant pour se concentrer sur leur compétition. Tous deux entrent en piste vendredi et visent une médaille.