CAN 2017 : près d'un tiers des joueurs en lice ont été formés en France

  • A
  • A
CAN 2017 : près d'un tiers des joueurs en lice ont été formés en France
Emmanuel Adebayor est un joueur togolais entraîné par le club français de Metz@ SEYLLOU / AFP
Partagez sur :

Metz est le club français à avoir formé le plus grand nombre de joueurs africains dont le Togolais Emmanuel Adebayor et le Sénégalais Sadio Mané.

Près d'un tiers des 368 joueurs en lice pour la CAN 2017, qui débute samedi au Gabon, ont été formés en France, selon un rapport de la DTN de la Fédération française de football (FFF), que l'AFP a pu consulter vendredi.

28% des joueurs africains formés en France. Selon cette étude, 104 joueurs issus des 16 sélections participant à la compétition reine du continent africain ont été formés dans l'hexagone, soit 28% de l'effectif total. Parmi cette centaine de joueurs, 86 sont issus d'un centre de formation agréé par la FFF (23%), tandis que 18 viennent du football amateur français. Avec six joueurs, comme notamment Emmanuel Adebayor ou Sadio Mané, Metz est le club français à avoir formé le plus de joueurs, devant Marseille, Paris SG, Bastia et Lille (5).

La France est le premier pays formateur. Le Portugal (18) et la Belgique (10) complètent le podium des pays "formateurs" non-africains, loin derrière la France. La somme de tous ces pays (Angleterre, Espagne, Pays-Bas, Allemagne,...) est même inférieure à la moitié du total français (49 contre 104).

L'Égypte, qui a l'intégralité de ses 23 joueurs formés au pays, et l'Ouganda, qui possède un seul joueur formé à l'étranger (États-Unis), sont les seules nations de la CAN à ne pas avoir de joueurs formés en France.