Bordeaux : des insultes racistes proférées contre Khazri ?

  • A
  • A
Bordeaux : des insultes racistes proférées contre Khazri ?
Partagez sur :

FOOT - Le milieu tunisien des Girondins aurait été victimes d'insultes à caractères racistes de la part du président du club de Sion, Christian Constantin. 

Le milieu international tunisien de Bordeaux Wahbi Khazri, expulsé jeudi soir contre Sion (0-1) en Ligue Europa, aurait été la cible de propos racistes émanant du président du club suisse, selon plusieurs sources qui ont assisté à la scène.

Pris à partie dans les couloirs du stade. Après avoir pété les plombs suite à son expulsion en fin de match en raison d'une semelle sur Carlitos, et déclenché un début de bagarre, Khazri aurait été pris à partie par le président de Sion Christian Constantin en rejoignant son vestiaire dans les couloirs du stade. Selon plusieurs témoins, le dirigeant du club helvète aurait proféré des propos racistes à l'encontre de l'international tunisien.

Accrochage avec son ancien entraîneur. Lors de son expulsion survenue à la 87e, Khazri a également eu un accrochage avec Didier Tholot, qu'il a côtoyé il y a deux saisons à Bastia lorsque le technicien était adjoint de Claude Makelele, et qui lui aussi a été renvoyé en tribune pour suivre la fin du match. Interrogé sur ses événements en conférence de presse, Tholot a expliqué avoir senti que Khazri "était en train de péter les plombs". "Je veux simplement lui éviter d'aller plus loin. Je lui mets la main sur le cou pour lui éviter de faire une connerie et je me retrouve avec le rouge. J'espère que les images parleront pour moi", a-t-il expliqué.

Regardez la faute de Wahbi Khazri :


RED CARD Wahbi Khazri // Bordeaux 0 - 1 Sion...par flashhighlights