Biathlon : la France sacrée championne du monde du relais mixte

  • A
  • A
Biathlon : la France sacrée championne du monde du relais mixte
La France, emmenée par Martin Fourcade (à g.), a été sacrée championne du monde du relais mixte de biathlon.
Partagez sur :

Les Français décrochent ainsi le deuxième titre de leur histoire dans cette épreuve.

La France, emmenée par Martin Fourcade, a été sacrée championne du monde du relais mixte de biathlon, jeudi, en ouverture des Mondiaux 2016, à Oslo. Les Français, qui décrochent ainsi le deuxième titre de leur histoire dans cette épreuve, ont devancé l'Allemagne d'un peu plus de quatre secondes (4"3) et la Norvège, portée par son public, de plus de 14 secondes.

Un duel de haute volée. A la lutte avec l'Ukraine pendant les 3/4 de la course, les trois nations fortes du jour se sont départagées lors du dernier relais. Martin Fourcade, qui a pris la suite d'Anaïs Bescond, Marie Dorin-Habert et Quentin Fillon-Maillet, s'est livré à un duel de haute volée avec l'Allemand Simon Schempp pour décrocher l'or. Le Français, maître incontesté du circuit masculin depuis cinq ans, a porté une accélération dans la dernière montée du circuit, pour finalement franchir la ligne légèrement détaché.

"C'est la course rêvée pour mettre tout le monde en confiance. L'équipe technique a fait du super boulot, on a vu qu'on était dans le coup à tous les niveaux, c'est de bon augure pour la suite", s'est félicité Stéphane Bouthiaux, l'entraîneur de l'équipe de France de ski nordique. "La course n'a pas été si simple que cela, on a eu des petits moments difficiles. On s'est retrouvés à 20 voire 30 secondes de la tête. Ce sont des situations pas évidentes à gérer, mais ils ont su le faire sans jamais paniquer, en produisant tout ce qu'ils savent faire de mieux. Ce relais a tenu toutes ses promesses, il y avait 3-4 équipes encore à la bagarre dans le dernier tour pour la gagne."

Des débuts prometteurs. Les Mondiaux de biathlon commencent donc de la meilleure des manières pour les Français, qui souhaitaient profiter du relais mixte pour connaître avec précision leur état de forme. Le circuit international s'est en effet interrompu pendant deux semaines, après la tournée nord-américaine de la Coupe du monde.

Malgré un certain nombre de fautes au tir (huit en tout), semblable aux autres nations, le niveau sur les skis des Tricolores a été prometteur alors que les grands rendez-vous approchent. Les premières épreuves individuelles des Mondiaux sont programmées samedi, avec les sprints messieurs et dames.