Bastareaud : "10.000 euros le tweet, ça fait un peu cher!"

  • A
  • A
Bastareaud : "10.000 euros le tweet, ça fait un peu cher!"
Partagez sur :

RÈGLEMENT - Les joueurs engagés dans la Coupe du monde de rugby qui commencera vendredi ont reçu une batterie d'interdictions à respecter. Le centre du XV de France Mathieu Bastareaud a donc décidé par exemple de complètement déconnecter de Twitter lors de la compétition pour éviter les amendes.

Déjà affairés à intégrer les schémas des combinaisons offensives qu'ils effectueront sur le terrain lors de la Coupe du monde qui démarre vendredi, les joueurs du XV de France vont devoir digérer des informations bien plus arides. C'est le centre des Bleus, Mathieu Bastareaud, qui a vendu la mèche au Parisien, expliquant que tous les joueurs avaient reçu une charte de bonne conduite à respecter : " Ils nous ont donné un pavé à lire, je n'ai rien compris !", raconte-t-il à l'envoyé spécial sur place.

"On est pendus à nos smartphones." Pèle-mêle parmi les règles imposées, l'interdiction de prendre des photos depuis certains lieux, de tweeter avant la rencontre lorsque l'on est inscrit sur la feuille de match ou ne pas s'afficher avec certaines marques de casque audio. Résultat, Mathieu a décidé de complètement couper de Twitter.

Pas une mince affaire pour lui qui fait partie d'une "génération pendue à son smartphone", comme il le reconnaît lui-même. "Je le vis difficilement, mais ça va je gère", poursuit-il. Mathieu Bastareaud a intérêt à gérer, car les amendes pour un tweet non réglementaire peuvent monter jusqu'à 10.000 euros. "Ca fait cher le tweet!", plaisante-t-il.