Basket-NBA : Joakim Noah et les Knicks, c'est bientôt fini ?

  • A
  • A
Basket-NBA : Joakim Noah et les Knicks, c'est bientôt fini ?
Vu l'énormité du contrat de Joachim Noah (72 millions de dollars pour quatre saisons), un transfert vers un autre club risque d'être compliqué. Image d'illustration. @ ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Depuis une vive altercation entre Joakim Noah et son entraîneur, mardi dernier, le club chercherait à se séparer de son pivot français. 

Reverra-t-on un jour Joakim Noah sous le maillot des New York Knicks ? Peut-être pas. Mardi dernier, un accrochage avec son entraîneur est venu s'additionner aux nombreuses déconvenues entre le Français et son club cette saison. Selon des médias américains, la franchise chercherait désormais à se séparer du pivot français, rapporte mardi L'Equipe

Une vive altercation. C'est le site Verticalqui a rapporté que, mardi dernier, Joakim Noah avait eu une vive altercation avec son entraîneur Jeff Hornacek après un match contre Golden State. Durant cette rencontre, le pivot de 32 ans n'avait joué que 4,30 minutes dans le dernier quart temps avant d'être renvoyé sur le banc. 

Un entraînement à part. Depuis cet épisode, Yannick Noah a quitté le groupe et s'entraîne à part à la demande du club, précise L'Equipe. Lundi, il a en effet été absent de l'entraînement collectif et Jeff Hornacek a confirmé qu'il ne jouerait pas mardi soir face aux Nets de Brooklyn. Pis, les Knicks chercheraient en fait à se séparer du Français, qui a très peu joué cette saison.

Un temps de jeu famélique. A New York depuis l'été 2016, Noah n'a jamais réussi à réitérer les performances qu'il réalisait aux Chicago Bulls. Sur les 38 matches joués par les Knicks cette saison, il n'en a joué que sept. Et ses temps de jeu sont tout aussi faméliques : il n'a dépassé les dix minutes qu'une seule et unique fois. Ses statistiques sont en conséquence : seulement 12 points, 14 rebonds et quatre passes décisives totalisés cette saison. Mais ce qui semble avoir cassé la confiance entre Noah et la direction est sa suspension pour 20 matches après avoir ingéré un produit interdit.  

Transfert ou buy-out, deux scénarios compliqués. Mais pour parvenir à se séparer de son pivot, la franchise new-yorkaise risque de s'arracher les cheveux. Elle a en effet engagé Noah pour quatre ans en échange d'une somme de 72 millions de dollars (58 millions d'euros). Deux solutions s'offrent désormais à elle : le transfert vers un autre club mais l'énormité de son contrat rend la tâche quasi-impossible ou le buy-out. Mais ce dernier scénario, qui consiste pour le joueur à renoncer à une partie de son contrat pour "redevenir" libre, semble là aussi compromis car Joakim Noah n'a pas l'air de vouloir perdre de l'argent dans cette affaire.