Baseball-MLB : les Kansas City Royals remportent les World Series

  • A
  • A
Baseball-MLB : les Kansas City Royals remportent les World Series
Les Royals ont fêté leur victoire dans les World Series après un dernier passage réussi en défense.@ Doug PENSINGER/Getty Images North America/AFP
Partagez sur :

TRENTE ANS PLUS TARD - Battus l'an dernier par San Francisco, les Royals ont pris leur revanche en dominant les New York Mets en finale.

Battus la saison dernière lors du septième et dernier match par les San Francisco Giants, les Kansas City Royals ont pris une revanche personnelle en remportant dimanche les World Series aux dépens des New York Mets à l'issue du cinquième match (7-2). "Ils m'avaient promis dès le printemps qu'ils allaient effacer le mauvais souvenir de 2014, mission accomplie", a relevé le président et propriétaire des Royals, David Glass. Cette cinquième rencontre des World Series, la dernière des trois disputées à New York, était pourtant mal engagée pour les Royals, menés 2-0 à l'entame de la 9e et dernière manche. Mais les champions de la Ligue américaine sont parvenus à égaliser et à pousser les Mets en prolongation. Celle-ci s'est achevée dans la 12e manche, au cours de laquelle les Royals ont marqué la bagatelle de cinq points, face à des Mets en perdition en défense.

Les Royals remportent le match 5 sur le score de 7-2 :

Salvador Perez élu meilleur joueur. Les Royals, menés dans les matches n°4 et n°5 à une manche de la fin du temps réglementaire, ont ainsi réussi à retourner la situation en leur faveur deux fois de suite. Et comme lors du match n°1, conclu en 14e manche, ils se sont montrés les plus forts en prolongation. Le receveur des Royals, le Vénézuélien Salvador Perez, a été élu meilleur joueur de ces World Series. Lors de ce match 5, c'est lui qui, au bâton, a mis Kansas City sur la voie du succès en frappant le premier coup sûr de la 12e manche.

Le coup de batte décisif de Santiago Perez dans la 12e manche :

Ce titre est le deuxième décroché par les Royals, après 1985. Les Mets, qui ont volé la vedette cette saison à leurs rivaux des New York Yankees, ont raté, eux, l'occasion d'ajouter un troisième titre à leur palmarès, après 1969 et 1986.