Ballon d'Or : Neymar, la maturité d'un surdoué

  • A
  • A
Ballon d'Or : Neymar, la maturité d'un surdoué
@ LLUIS GENE / AFP
Partagez sur :

Propulsé star dès son plus jeune âge, l'attaquant du FC Barcelone est nommé pour la première fois parmi les finalistes du Ballon d'Or. 

A seulement 23 ans, il est déjà une des plus grandes stars du foot. Neymar, l'attaquant du FC Barcelone, a franchi un nouveau cap, lundi, avec sa nomination parmi les trois finalistes du Ballon d'Or 2015, aux côtés des extra-terrestres Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Le Brésilien, aussi célèbre pour ses arabesques balle au pied que pour ses excentricités capillaires, a réalisé une saison exceptionnelle, contribuant amplement à la moisson de trophée du Barça (Liga-coupe du Roi-Ligue des champions).

Un trio de feu avec Messi et Suarez. Arrivé en grande pompes de son club brésilien de Santos, à l'été 2013, Neymar aura mis un an à mettre le FC Barcelone à ses pieds. Après une première saison d'adaptation, l'attaquant a donné la pleine mesure de son talent. Avec Lionel Messi et Luis Suarez, il forme le fameux trio "MSN", inarrêtable machine à marquer. Les trois compagnons d'attaque dynamitent tout sur leur passage, pour remporter la Liga, la Ligue des champions et la coupe du Roi.

Positionné à gauche du trident, Neymar déstabilise les défenses par sa vitesse, ses dribbles déroutants et une technique hors du commun. A cette palette très "brésilienne", le surdoué a ajouté un instinct de tueur des surfaces. Il termine même la saison au rang de troisième meilleur buteur du championnat d'Espagne, avec 22 buts (ex-æquo avec Antoine Griezmann), juste derrière Ronaldo et Messi. Surtout, Neymar aura été un des grands artisans de la victoire des Catalans en Ligue des champions.  

Décisif en Ligue des champions. Au sein d'une équipe constellée d'étoiles, le Brésilien a été un étage essentiel de la fusée catalane. Le PSG, adversaire du Barça en quarts de finale, peut en témoigner. Neymar avait inscrit quatre buts en deux matches aux Parisiens (un doublé à l'aller puis au retour), avant de récidiver contre le Bayern Munich en demi-finales (à nouveau un doublé à l'aller puis au retour).

Décidément homme des grands matches, le génie brésilien a étalé l'étendue de son talent en finale, contre la Juventus Turin. Impliqué sur l'ouverture du score, immense de bout en bout, Neymar a parachevé son œuvre du but de la victoire, à la dernière seconde de jeu, d'une frappe puissante entre les jambes de Gianluigi Buffon (3-1). Avec dix buts, il a même terminé meilleur buteur de la compétition, à égalité avec son coéquipier Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.   

L'ombre de la Copa America. Mais la belle saison de l'ancien joueur de Santos a été ternie par une Copa America catastrophique. La faute à un coup de sang improbable contre la Colombie, après une défaite au premier tour (1-0). Neymar avait littéralement pété les plombs, tentant de donner un coup de tête à un joueur adverse. Sanction : quatre matches de suspension, et une Copa America terminée après seulement deux rencontres.

Sans son capitaine et  principal animateur offensif, le navire brésilien a coulé dès les quarts de finale, battu aux tirs au but par le Paraguay (0-0, 4 t.a.b. à 3). Après sa blessure en quarts de finale de la Coupe du Monde 2014, Neymar a donc vécu une nouvelle désillusion avec la Seleçao. Malgré ses 46 buts en 69 sélections, l'idole du peuple brésilien attend toujours la consécration avec son équipe nationale.

Un début de saison énorme. Les déboires de Neymar avec le maillot auriverde n'ont cependant pas entamé son rendement avec le Barça. Depuis le début de la saison, il tourne même à plein régime. En l'absence de Lionel Messi, blessé durant presque deux mois, le Brésilien a pris les commandes de l'attaque catalane. Avec 14 buts en 12 rencontres de championnat d'Espagne, il trône même en tête du classement des buteurs, devant son coéquipier Luis Suarez. Un début de saison presque parfait, mais qui ne devrait pas suffire pour remporter le Ballon d'Or. Parce qu'à Barcelone, le patron a toujours le même nom : Lionel Messi. En Catalogne, même Neymar est au service du boss.