Ballon d'Or : Griezmann mérite le podium et Ronaldo le trophée, juge Zidane

  • A
  • A
Ballon d'Or : Griezmann mérite le podium et Ronaldo le trophée, juge Zidane
Cristiano Ronaldo a remporté cette année la Ligue des champions et l'Euro, quand Antoine Griezmann échouait à chaque fois en finale.@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

À trois mois de l'attribution du prochain Ballon d'Or, Cristiano Ronaldo semble avoir les faveurs de son entraîneur au Real, même si Griezmann "mérite d'être dans les premiers", selon Zidane.

Antoine Griezmann a réussi des "prestations top" et mérite d'être "parmi les premiers" au classement du Ballon d'Or 2016, a déclaré mardi Zinédine Zidane, estimant néanmoins que Cristiano Ronaldo était le plus digne du trophée au vu de son "année exceptionnelle".

Griezmann "mérite d'être dans les premiers". Interrogé pour savoir si "Grizi" pouvait prétendre au podium de la prestigieuse récompense individuelle, l'entraîneur du Real Madrid, lauréat du Ballon d'Or 1998, s'est montré élogieux pour son jeune compatriote de l'Atletico Madrid. "Pourquoi pas ? Il a des prestations top et je n'ai pas besoin d'en rajouter sur ce qu'il est en train de faire. Cela fait un petit moment, forcément qu'il mérite d'être dans les premiers", a lancé Zidane en conférence de presse.

"Ce que Cristiano fait, très peu de joueurs le font". Sa préférence va néanmoins au triple Ballon d'Or portugais, qu'il entraîne au quotidien au Real. "CR7" a remporté en 2016 la Ligue des champions avec le club merengue, en battant en finale l'Atletico de Griezmann (1-1, 5 t.a.b. à 3), puis l'Euro 2016 avec le Portugal aux dépens des Bleus de Griezmann (1-0 a.p.). "Ce n'est pas parce que Cristiano est mon joueur, c'est parce qu'il a réussi une année exceptionnelle. Ce qu'il fait, il y a très peu de joueurs qui le font. Voilà pourquoi je le donnerais à Cristiano", a argumenté Zidane.

Nouvelle formule. Le Ballon d'Or, revenu dans le giron exclusif de l'hebdomadaire France Football après l'arrêt du partenariat avec la Fifa, doit être dévoilé avant la fin de l'année civile. Le vote reviendra à un jury uniquement composé de journalistes, alors que capitaines et sélectionneurs avaient également leur mot à dire ces dernières années.