Automobile/IndyCar : Sébastien Bourdais espère repiloter avant la fin de la saison

  • A
  • A
Automobile/IndyCar : Sébastien Bourdais espère repiloter avant la fin de la saison
Sébastien Bourdais a quitté l'hôpital avec ses béquilles mercredi.@ Compte Twitter de Sébastien Bourdais
Partagez sur :

Sébastien Bourdais, victime d'un accident lors du 500 miles d'Indianapolis, a dit espérer remonter dans une monoplace d'ici la fin de la saison.

Le Français Sébastien Bourdais, victime de multiples fractures du bassin après un violent accident lors des qualifications du 500 miles d'Indianapolis samedi, espère remonter dans une monoplace d'ici la fin de la saison du Championnat IndyCar, a-t-il expliqué jeudi. "La route va être un peu longue, j'ai encore six semaines à attendre avant de pouvoir solliciter à nouveau ma jambe droite et de poser mon pied par terre, mais après cela, cela devrait être plus simple", a expliqué Bourdais dans un communiqué publié par les organisateurs du Championnat IndyCar.

La saison est finie pour Bourdais. "J'attends avec impatience le jour où je vais pouvoir remonter dans une monoplace, j'espère que cela sera avant la fin de la saison", a poursuivi le quadruple vainqueur du Championnat ChampCar, sans préciser s'il espérait participer à une course ou à des essais. De son côté, Dale Coyne, le patron de son écurie, avait indiqué dès dimanche que la saison de Bourdais était terminée. La saison 2017 du Championnat IndyCar se conclut le 17 septembre avec le Grand Prix de Sonoma, en Californie.

"Des progrès incroyables". Bourdais, 38 ans, a perdu samedi le contrôle de sa monoplace lors de la première journée des qualifications pour les 500 miles d'Indianapolis. Il a percuté le muret de protection à plus de 350 km/h et souffrait de plusieurs fractures du bassin et d'une fracture de la hanche droite. Bourdais a été opéré dans la nuit de samedi à dimanche dans un hôpital d'Indianapolis qu'il a quitté mercredi en marchant, appuyé sur deux béquilles. "Sébastien fait des progrès incroyables après ses fractures du bassin et de la hanche, quand on se souvient de la violence de son accident", a expliqué le docteur Kevin Scheid, chirurgien orthopédiste pour le Championnat IndyCar.