PSG : la sanction de Serge Aurier connue vendredi ?

  • A
  • A
PSG : la sanction de Serge Aurier connue vendredi ?
Serge Aurier avait insulté son entraîneur de "fiotte", dans une vidéo sur Périscope prise dans la soirée du 13 au 14 février.@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Mis à pied après des insultes proférées envers son entraîneur et plusieurs joueurs, le défenseur du PSG rencontre Laurent Blanc jeudi.

Mis à pied par le Paris Saint-Germain pour ses propos insultants envers certains de ses coéquipiers et son entraîneur Laurent Blanc, Serge Aurier doit rencontrer son coach jeudi, selon L'Equipe. Après avoir été entendu lundi par ses dirigeants, le latéral droit a l'opportunité de présenter ses excuses à celui qu'il a traité de "fiotte" il y a plus de dix jours. Toujours selon le quotidien sportif, Laurent Blanc devrait prendre une journée de réflexion avant d'annoncer sa décision vendredi, en accord avec sa hiérarchie.

Réintégré avant Chelsea ? Un temps évoquée, une mise à l'écart définitive de l'Ivoirien jusqu'à la fin de la saison semble de moins en moins probable. Selon France Football, Serge Aurier aurait même confié à des proches qu’il pourrait finalement être écarté quelques rencontres, avant de réintégrer le groupe, peut-être même avant le match face à Chelsea, en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions.

"Le temps fait toujours son effet". Dimanche, son coéquipier Blaise Matuidi lui avait déjà apporté son soutien. "On sait qu'il a fait une erreur, mais comme on dit, l'erreur est humaine. Il s'est fait pardonner, enfin, il a demandé pardon. Il aura une discussion avec le coach, on espère que ce sera positif", avait déclaré le milieu de terrain du PSG. Laurent Blanc, lui aussi, avait laissé la porte ouverte à son joueur. "J'aurai une discussion avec lui, sans caméra, en face-à-face. Le club va prendre une décision et il faudra la respecter. Après, on pourra dire si on peut compter sur Serge Aurier jusqu'à la fin de la saison. Le temps fait toujours son effet", avait-il expliqué la semaine dernière.