ATP Toronto : Gaël Monfils balaye Milos Raonic et affrontera Novak Djokovic

  • A
  • A
ATP Toronto : Gaël Monfils balaye Milos Raonic et affrontera Novak Djokovic
Gaël Monfils@ Vaughn Ridley / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Le Français a complètement étouffé le 7e joueur mondial, récent finaliste à Wimbledon, dont les services n'ont pas eu leur efficacité habituelle.

Six jours après son titre à Washington, Gaël Monfils va mettre samedi en demi-finale du Masters 1000 de Toronto sa nouvelle confiance à l'épreuve du N.1 mondial Novak Djokovic qu'il n'a jamais battu en onze confrontations. Gaël Monfils, 14e mondial, n'a pas fait de sentiments face à Milos Raonic, le chouchou du public de Toronto : dans la nuit de vendredi à samedi, il l'a balayé en deux sets 6-4, 6-4 après seulement une heure et 12 minutes de jeu pour décrocher sa qualification pour sa deuxième finale d'un Masters 1000 de l'année, après Monte-Carlo, la cinquième de sa carrière.

"Je suis en confiance, je joue bien, je me sens fort". Le Français a complètement étouffé le 7e joueur mondial, récent finaliste à Wimbledon, dont les services n'ont pas eu leur efficacité habituelle (7 aces, 74% de premières balles). Et comme depuis son retour sur le circuit après deux mois de pause forcée à cause d'un virus qui l'a privé de Roland Garros, son tournoi de prédilection, Monfils fait des dégâts avec son service, qu'il a modifié, Raonic n'a rien pu faire. "Je suis en confiance, je joue bien, je me sens fort. Quand je suis en forme, je suis difficile à battre", a déclaré Monfils, qui a remporté à Washington le sixième titre de sa carrière, de loin le plus important.

Sous la direction du Suédois Mikael Tillstrom, "La Monf" a trouvé de la constance et se dirige à 29 ans à nouveau à grands pas vers le top 10 mondial: il vient de battre coup sur coup deux clients, Raonic et le Belge David Goffin en 8e de finale. Il va passer samedi un test capital contre Djokovic, un joueur qui ne lui réussit pas, mais qui n'a pas fait forte impression contre le Tchèque Tomas Berdych 7-6 (8/6), 6-4, comme depuis son arrivée à Toronto.