Saint-Etienne-Lyon : Fekir "ne regrette pas" sa célébration jugée provocante

  • A
  • A
Saint-Etienne-Lyon : Fekir "ne regrette pas" sa célébration jugée provocante
Le geste de Nabil Fekir a provoqué un envahissement de terrain.@ AFP
Partagez sur :

FOOT - En enlevant son maillot pour le montrer aux supporters stéphanois après le cinquième but de l'OL, Nabil Fekir a provoqué l'ire de Geoffroy-Guichard. Mais il ne regrette pas son geste et a été soutenu par son président sur Twitter.

Son geste a été la goutte d'eau qui a fait déborder le Chaudron. Dimanche, après avoir marqué le cinquième but lyonnais à Saint-Étienne (5-0), Nabil Fekir a choisi de célébrer sa deuxième réalisation de la soirée en enlevant son maillot pour le montrer ostensiblement aux supporters stéphanois - comme Messi et Ronaldo avant lui - poussant certains d'entre-eux à envahir le terrain et à interrompe momentanément la rencontre.

"Ça reste du football". Interrogé par Canal+ sur son geste après le match, l'international français n'a cependant pas regretté sa célébration. "J'ai célébré mon but comme ça, il n'y avait pas d'arrière-pensée, aucune méchanceté", a-t-il expliqué. "Peut-être que ce n'est pas un geste à faire, il y avait 5-0, mais ça reste du football. Ça a mis un peu de piment aussi. Est-ce que je m'excuse ? Non, je ne regrette pas le geste."

Son président lui a également apporté son soutien. Sur Twitter, Jean-Michel Aulas en a en effet rajouté une couche, fustigeant l'attitude des supporters stéphanois.



Messi et Ronaldo en précurseurs. En avril dernier, Lionel Messi avait inauguré ce geste au stade Santiago-Bernabeu lors d'un Real-Barça. Après avoir inscrit le but de la victoire dans les arrêts de jeu de la rencontre (3-2), l'Argentin s'était posté devant une tribune pour y présenter son maillot aux supporters du Real Madrid. Cristiano Ronaldo, qui a bonne mémoire, lui avait répondu par le même geste quelques mois plus tard au Camp Nou lors de la finale aller de la Supercoupe d'Espagne remportée par les Merengue (3-1).

messi