Zidane enrôle Varane

  • A
  • A
Zidane enrôle Varane
Partagez sur :

Courtisé par le PSG, l'OL et Manchester United, Raphaël Varane a finalement opté pour le Real Madrid après un numéro de séduction opéré par Zinedine Zidane, conseiller du président merengue. Le défenseur âgé de 18 ans quitte le RC Lens pour une somme estimée à 10 millions d'euros. Reste désormais à savoir si José Mourinho conservera ou prêtera l'international Espoirs.

Courtisé par le PSG, l'OL et Manchester United, Raphaël Varane a finalement opté pour le Real Madrid après un numéro de séduction opéré par Zinedine Zidane, conseiller du président merengue. Le défenseur âgé de 18 ans quitte le RC Lens pour une somme estimée à 10 millions d'euros. Reste désormais à savoir si José Mourinho conservera ou prêtera l'international Espoirs. Fréquemment raillé pour son rôle obscur au Real Madrid, Zinedine Zidane a démontré concrètement son utilité dans le dossier Raphaël Varane. Le conseiller du président merengue, Florentino Pérez, aura joué un rôle majeur dans le transfert du défenseur central français, l'invitant personnellement à visiter les installations du géant espagnol il y a une dizaine de jours. Un voyage qui n'aura pas été vain puisque le joueur âgé de 18 ans s'est engagé ce lundi pour six saisons en faveur du vainqueur de la Coupe du Roi, malgré l'intérêt de Manchester United mais également de Lyon et du PSG en France. "En tant que directeur de l'équipe première du Real Madrid, je suis dans mon droit d'aller chercher des joueurs de talent, prometteurs. Je suis content car il est français. Vous allez me dire que les Français le sont peut-être un peu moins, car ils auraient aimé le garder ici, mais je fais mon job...", assurait "ZZ" jeudi. L'ancien meneur de jeu de l'équipe de France, qualifié d'"interlocuteur exceptionnel" par le président lensois Gervais Martel, peut donc se frotter les mains alors que le Real vient de mettre la main sur l'un des défenseurs les plus prometteurs de sa génération. Le talent a un prix et les Merengue ont ainsi déboursé près de 10 millions d'euros pour attirer dans leurs filets celui qui vient de terminer ses épreuves de baccalauréat série économique et sociale. "C'est un joueur talentueux et prometteur, qui intéresse forcément les clubs talentueux comme le Real Madrid, et que j'aime beaucoup. Il évolue aussi à ce poste de défenseur central qui n'est pas facile à trouver. Depuis Laurent Blanc, à ce poste, il y en a eu de très bons, mais de cette trempe-là, qui ressemble un peu à Laurent Blanc, je n'en ai pas vus beaucoup", poursuivait le champion du monde 1998. Recruté avant d'être prêté ? Et la formidable ascension de Raphaël Varane de franchir un nouveau cap. Passé professionnel en avril 2010, le natif de Lille - 23 matches de Ligue 1 et 3 sélections en équipe de France Espoirs - se retrouve propulsé au milieu de Cristiano Ronaldo et consorts. Une signature qui pose question alors que le temps de jeu promis au désormais ex-Sang et Or du côté de Bernabeu est faible, un champion du monde comme Raul Albiol devant, par exemple, se contenter de bouts de matches. "Certains pensent que Raphaël ne jouera pas là-bas. Moi, je peux vous dire qu'il ne part pas au Real pour repeindre les vestiaires ! Raphaël est quelqu'un d'intelligent, tout le monde le sait", estime Martel. "A cet âge-là, il faut jouer, assure de son côté celui qui l'a lancé dans le grand bain, Jean-Guy Wallemme, dans les colonnes du Parisien. D'après ce que j'ai compris, Mourinho veut le voir pendant le stage de préparation pour décider s'il le garde ou s'il le prête." Varane aura donc l'occasion de faire ses preuves et tentera de convaincre l'entraîneur portugais de le conserver. Au pire, le défenseur d'1m91 pour 85 kg aura tout le temps de dépenser les 150 000 euros mensuels qui l'attendent en Espagne. Soit plus de dix fois les sommes perçues en Artois...