Zidane, ce rêve bleu...

  • A
  • A
Zidane, ce rêve bleu...
Partagez sur :

Il a suffi d'une petite phrase pour que Zinédine Zidane fasse le buzz. L'ancien stratège de l'équipe de France, dans un entretien accordé ce lundi au Parisien, explique qu'il se verrait bien à la tête des Bleus. "Pourquoi pas ? Ce serait pas mal...", a-t-il simplement répondu. De là à ce qu'il soit, un jour, à la place de Laurent Blanc...

Il a suffi d'une petite phrase pour que Zinédine Zidane fasse le buzz. L'ancien stratège de l'équipe de France, dans un entretien accordé ce lundi au Parisien, explique qu'il se verrait bien à la tête des Bleus. "Pourquoi pas ? Ce serait pas mal...", a-t-il simplement répondu. De là à ce qu'il soit, un jour, à la place de Laurent Blanc... Rares sont les interventions de Zinédine Zidane qui restent lettre morte. Qu'ils aient de l'intérêt ou non, ses propos sont à chaque fois décortiqués et amplifiés. Mais c'est comme ça, c'est "ZZ"... Dans l'interview qu'il a accordée à nos confrères du Parisien, ce lundi matin, l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France parle un peu de tout. Des Bleus, de Laurent Blanc, de Karim Benzema, de Samir Nasri, de Raphaël Varane, de David Beckham ou encore de son fils, Enzo. Mais ce qui interpelle tout le monde est sa réponse pourtant brève à la question: "Devenir sélectionneur, cela pourrait vous intéresser ?" Une interrogation que le directeur général du Real Madrid esquive à moitié. Dire non aurait été trop brutal, oui trop polémique. "Pourquoi pas ? Ce serait pas mal... Tout est possible dans la vie", a-t-il donc simplement déclaré. Et voilà que certains se demandent déjà s'il pourrait faire un bon entraîneur pour la sélection nationale... Pas inquiet pour l'Euro 2012... Il faudrait peut-être que, dans un premier temps, il occupe cette fonction-là dans un club. Pour faire ses preuves. Et puis, il le dit lui-même en parlant de Laurent Blanc, l'actuel titulaire du poste: "On a la bonne personne à la tête de cette équipe". Il y a donc encore du temps avant de voir Zinédine Zidane diriger les Bleus. N'en déplaise à ses plus grands fans, d'autres candidats sont à ce jour mille fois plus légitimes que lui. Et il le sait. Mais l'idée de revoir le célèbre n°10 tricolore sur le banc de l'équipe de France fait fantasmer. On n'y peut rien. En attendant, "Zizou" reste un supporter des Bleus à part. Laurent Blanc ? "Il a fait du bon boulot. Il partait de très, très loin avec ce qui s'est passé au Mondial 2010, a-t-il affirmé. Pour ceux qui ont vécu l'échec du Mondial 2002 comme moi, on sait qu'on ressort forcément déstabilisé de ce genre de difficulté. Là, on demande à Laurent de construire à une vitesse incroyable. Il ne le fait pas trop mal." L'Euro 2012 ? "Je ne suis pas inquiet, on va se qualifier", a-t-il ajouté. Ce n'est pas beaucoup plus percutant. Ni plus vendeur...