Zarco et Di Meglio, cocorico !

  • A
  • A
Zarco et Di Meglio, cocorico !
Partagez sur :

La fin de saison va-t-elle sourire aux pilotes français ? Toujours est-il que ceux-ci se sont mis en évidence samedi lors des essais qualificatifs du Grand Prix d'Australie: sur la lancée de la première victoire de sa carrière au Japon, Johann Zarco a signé la pole en 125cc, tandis que Mike Di Meglio, à la peine cette saison, s'est classé deuxième en Moto 2 derrière Alex De Angelis. En MotoGP, Casey Stoner, très proche du titre, a fait la loi.

La fin de saison va-t-elle sourire aux pilotes français ? Toujours est-il que ceux-ci se sont mis en évidence samedi lors des essais qualificatifs du Grand Prix d'Australie: sur la lancée de la première victoire de sa carrière au Japon, Johann Zarco a signé la pole en 125cc, tandis que Mike Di Meglio, à la peine cette saison, s'est classé deuxième en Moto 2 derrière Alex De Angelis. En MotoGP, Casey Stoner, très proche du titre, a fait la loi. Et de quatre pour Zarco ! Vainqueur il y a deux semaines au Japon du premier Grand Prix de sa carrière, le Français a signé ce samedi à Phillip Island la quatrième pole de sa saison, confirmant qu'il surfait actuellement sur une dynamique positive qui pourrait, à condition de poursuivre sur sa lancée en course, pousser l'actuel leader du Championnat du monde, l'Espagnol Nicolas Terol, à devoir se battre jusqu'au bout pour conserver son fauteuil. Quatrième des essais, ce dernier s'attachera sans doute dimanche à piloter propre, de façon à rester au contact d'un Zarco qui, avec 31 points de retard au classement à trois Grands Prix de la fin de la saison, sait qu'il doit jouer son va-tout pour essayer de dépasser son rival. Du côté des Moto2, la bonne surprise du jour est venue d'un homme qu'on n'attendait plus trop cette saison, Mike Di Meglio, parvenu dans des conditions météo changeantes à se hisser au deuxième rang des qualifications, avec un tout petit écart de 88 millièmes de retard sur celui qui s'élancera en pole dimanche, Alex De Angelis. Une performance de choix pour le Français qui, jusque-là, a vécu une saison "galère", ne terminant que trois fois dans les points (son meilleur classement est une neuvième place au Portugal), loin de ses attentes. Mais une performance qu'il s'agira de confirmer en course dimanche, ce qui serait une excellente idée pour le champion du monde 125cc en 2008, à la recherche d'un guidon pour la saison prochaine. Du côté des leaders, comme prévu, l'actuel premier du Championnat du monde, Marc Marquez, pénalisé d'une minute vendredi pour une collision après l'abaissement du drapeau à damiers, s'élancera en dernière ligne, loin de son rival Stefan Bradl (les deux hommes ne sont séparés que d'un point au classement des pilotes), huitième des qualifications, ce qui va obliger l'ESpagnol à une haletante course poursuite. Enfin, en MotoGP, Casey Stoner n'a pas manqué l'occasion de briller devant son public, signant sa onzième pole de la saison (sur seize !), sa cinquième de rang, ce qui lui permet de faire un pas de plus vers le titre de champion du monde. L'Australien pourrait être sacré dimanche pour la deuxième fois de sa carrière à condition de l'emporter et que l'actuel deuxième au Championnat, Jorge Lorenzo, ne fasse pas mieux que quatrième. Inutile de dire que tout le public de Phillip Island rêve de vivre un tel scénario...