Zagreb: Myhrer revient au top

  • A
  • A
Zagreb: Myhrer revient au top
Partagez sur :

Un peu plus de quatre ans après son unique succès en Coupe du monde, Andre Myhrer s'est imposé jeudi soir lors du slalom de Zagreb. Le Suédois devance Ivica Kostelic et son compatriote Mattias Hagin. Cinquième de la première manche, Julien Lizeroux doit se contenter de la 7e place, Jean-Sébastien Grange de la 12. Myhrer s'installe du coup en tête du classement de la Coupe du monde de la spécialité.

Un peu plus de quatre ans après son unique succès en Coupe du monde, Andre Myhrer s'est imposé jeudi soir lors du slalom de Zagreb. Le Suédois devance Ivica Kostelic et son compatriote Mattias Hagin. Cinquième de la première manche, Julien Lizeroux doit se contenter de la 7e place, Jean-Sébastien Grange de la 12. Myhrer s'installe du coup en tête du classement de la Coupe du monde de la spécialité. La Suède pouvait parader. Jeudi soir à Zagreb, ils étaient deux Scandinaves à figurer sur le podium aux côtés d'Ivica Kostelic, deuxième devant son public. A commencer par Andre Myhrer qui a profité de cette épreuve en nocturne pour confirmer son retour progressif aux affaires depuis le début de l'année dernière et cette médaille de bronze du slalom décrochée aux JO de Vancouver en février. Trois ans après son unique succès en Coupe du monde, sur le tracé de Beaver Creek en décembre 2006, Myhrer sortait enfin du brouillard. Comme celui qui accompagna la plupart des concurrents de la deuxième manche au portillon de départ. Deuxième à Levi le 14 novembre, son premier top 10 de la saison, Ander Myhrer fut le premier à déloger jeudi son compatriote. Un petit exploit au vu de ce qu'avait réalisé Mattias Hargin jusque-là. Dernier qualifié de la première manche, crédité du 30e temps, Hargin terminera troisième. En ouvrant le bal de la seconde manche, il ne s'imaginait pas signer une telle performance. Au contraire de Julien Lizeroux dont le podium était l'objectif. Le Français, cinquième du premier tracé, à 47 centièmes de l'Italien et champion olympique Giuliano Razzoli, n'échappera pas, hélas, aux exigences de la piste croate, perdant notamment près d'une seconde (+0"97) après le deuxième intermédiaire. Deuxième à Munich quatre jours plus tôt, Lizeroux se contentera de la 7e place finale à zagreb. Jean-Baptiste Grange, lui, avait perdu ses illusions après la première manche, accusant 1"62 de retard. Il rendit toutefois une copie moins raturée que la première, ce qui lui valut de marquer des points (12e). Pas suffisamment pour empêcher Andre Myhrer de prendre la tête du classement de la Coupe du monde. Le skieur de Valloire, désormais troisième, tentera de se reprendre dimanche à Adelboden. A l'image de Lizeroux, les Français seront revanchards.