Zagreb-Lyon : aucune anomalie constatée

  • A
  • A
Zagreb-Lyon : aucune anomalie constatée
La rencontre a éveillé de nombreux soupçons dans la presse sportive européenne.@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - L'UEFA et l'Arjel n'ont pas relevé de paris suspects pendant le match.

Après la folle victoire (7-1) de Lyon sur la pelouse du Dinamo Zagreb, qui offre une qualification inattendue au club français pour les 8es de finale de la Ligue des champions, de forts soupçons ont été soulevés. Mais d'après l'Autorité française de régulation des jeux en ligne (Arjel), "aucune anomalie particulière" n'a été constatée, confirmant ainsi une information révélée par Europe 1, quelques heures plus tôt. L'UEFA n'a pas relevé non plus de "pari illégal" autour du match.

Aucun rapport suspect

"L'UEFA est au courant, et a pris acte, de la couverture médiatique des rencontres disputées hier et des différentes allégations parues dans la presse", a expliqué l'instance européenne dans un communiqué. Et de préciser : "nous avons implanté un système de détection de fraudes qui s'intéresse à 29.000 rencontres par saison et utilise les données de plus de 400 organismes de paris. Pour le moment, ce système n'a montré aucun mouvement de pari illégal justifiant une enquête".

Après le match entre Lyon et Zagreb, l'UEFA n'a reçu aucun rapport des arbitres ou des délégués du match à ce sujet.

Le même volume de paris

En France, l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) a aussi annoncé jeudi n'avoir relevé "aucune anomalie particulière" en lien avec le large succès de Lyon, confirmant ainsi une information Europe 1, obtenue quelques heures plus tôt dans la journée.

Après cette rencontre, l'Arjel "a procédé à des vérifications sur le marché français des paris sportifs. A la lumière de l'analyse menée ce jour par le régulateur français, aucune anomalie particulière n’a été enregistrée, tant en ce qui concerne le montant cumulé des mises, le nombre de paris que leur dispersion en montants".

Selon son organisme, le chiffre des paris enregistrés pour la rencontre "est légèrement inférieur aux chiffres moyens constatés pour les matches de Ligue des champions ainsi que pour les matchs de Ligue 1", que ce soit en terme de volume (10.000 paris en ligne) que pour le total des "mises enregistrées par les opérateurs agréés" (moins de 100.000 euros).