Xavi: "Très envie de bien faire"

  • A
  • A
Xavi: "Très envie de bien faire"
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - "Nous avons tout pour faire une grande finale", a confié le milieu espagnol.

CM 2010 - "Nous avons tout pour faire une grande finale", a confié le milieu espagnol. Comment vous sentez-vous avant cette finale de la Coupe du monde ? J'ai très envie de la jouer, de bien faire, de la gagner et qu'on voit la meilleure équipe d'Espagne possible. Sincèrement, nous avons tout pour faire une grande finale. On a beaucoup d'envie et d'espoir. Quelle sera la clé de la rencontre ? Le milieu de terrain ? Non, ce ne sera pas seulement le milieu de terrain, ça peut se jouer en défense en attaque. Après, c'est vrai que l'équipe qui réussira à avoir le ballon sera bien placée pour l'emporter. De notre côté, on va essayer d'appliquer notre jeu comme on l'a fait jusqu'à présent. Les Pays-Bas, ont également leur style de jeu, on verra bien comment ça va se passer. Le jeu de l'Espagne est unanimement reconnu. Or, il est très proche de celui du Barça. Est-ce une fierté ? Je suis très fier, mais pas seulement des joueurs du Barça. C'est vrai profil de l'équipe d'Espagne est proche de celui du Barça, beaucoup de joueurs viennent des équipes de jeunes du club. Mais tout le monde au sein de l'équipe est aussi important et tout le public espagnol est fier de notre manière de jouer pas uniquement les Barcelonais. Le principal, c'est le collectif Comment expliquez-vous que malgré le beau jeu, l'Espagne ait peu marqué ? On n'a pas marqué beaucoup de buts mais on joue bien et on se créé des occasions. On se sent bien dans cette configuration et dans cette manière de jouer. Alors c'est vrai que le pourcentage buts/occasions n'est pas aussi bon que d'habitude, on va voir si on peut faire encore mieux demain (dimanche). Ce sera une finale, il faudra plus que jamais faire attention aux détails. Avez-vous peur que l'altitude ait une influence sur le ballon ? Non, il n'y aura pas une grosse différence. On se sent bien malgré l'altitude et on sait désormais que le ballon est plus léger que d'habitude, on s'est complètement adapté. Il n'y aura aucun problème ni avec l'altitude ni avec le ballon. Le titre de meilleur joueur pourrait être attribué à Sneijder ou à vous. Qu'est-ce que cela vous inspire ? Comme l'a dit Puyol, pour nous, le numéro 1 c'est Messi mais son équipe a perdu en quarts de finale. Pour moi, c'est une fierté d'être dans les 10 sélectionnés mais le plus important c'est qu'on joue bien et qu'on l'emporte. Le principal, c'est le collectif, les prix individuels viennent après. Ce ne sera pas Xavi contre Sneijder mais les Pays-Bas face à l'Espagne. Comment expliquez-vous qu'il n'y ait ni le Brésil, ni l'Allemagne ni l'Argentine en finale ? Les équipes sont toutes très proches les une des autres et les différences se font sur des détails. Le Brésil ou l'Allemagne auraient très bien pu passer. Après nous sommes qualifiés pour la finale, ça se passe bien pour l'Espagne, c'est un moment agréable pour cette génération, je crois qu'on le mérite.