Xavi répond au docteur Fuentes

  • A
  • A
Xavi répond au docteur Fuentes
Partagez sur :

L'attente n'aura guère duré. A peine les accusations de dopage concernant l'équipe espagnole championne du monde et d'Europe en titre ont-elles été lancées par le docteur Fuentes que la réponse des joueurs, par l'intermédiaire de Xavi, a fusé. Le milieu de terrain a nié en bloc et assuré de la tranquillité du groupe face à ces accusations. Il assure que le titre mondial a été remporté proprement.

L'attente n'aura guère duré. A peine les accusations de dopage concernant l'équipe espagnole championne du monde et d'Europe en titre ont-elles été lancées par le docteur Fuentes que la réponse des joueurs, par l'intermédiaire de Xavi, a fusé. Le milieu de terrain a nié en bloc et assuré de la tranquillité du groupe face à ces accusations. Il assure que le titre mondial a été remporté proprement. Le docteur Fuentes est mondialement connu. Et son nom est intimement lié au dopage. Après l'affaire Puerto qui avait secoué le monde du cyclisme, et dont il est un personnage central, le voilà cette fois inquiété dans l'affaire Galgo qui agite l'athlétisme espagnol et notamment Marta Dominguez, championne du monde du 3000m steeple. C'est dans ce cadre que son nom réapparait. C'est encore Eufemiano Fuentes cité par un de ses anciens codétenus qui fait la une de toute la presse ibérique de ce lundi puisqu'il aurait déclaré à Marca: "Si je parlais nous n'aurions plus ni l'Euro ni le Mondial." Rien que ça... Evidemment dans un pays de football comme l'Espagne, cette accusation a pris feu comme une traînée de poudre. La réponse de Xavi, le milieu de terrain du Barça et de l'équipe d'Espagne, cité par le quotidien Sport, a fusé: "Nous pouvons dire qu'il n'y a aucun type de dopage, que nous avons remporté le mondial avec la certitude qu'il n'y a eu aucun joueur dopé. Nous sommes tranquilles, il n'y a aucun problème." Un propos dont l'écho va sans doute se répercuter. "En 43 ans dans le football, je n'ai jamais rien vu qui puisse soulever le moindre soupçon", explique d'ailleurs Vicente Del Bosque, l'entraîneur des champions du monde. Il s'avère, désormais, que le docteur Fuentes va devoir étayer ses accusations... S'il en a les moyens. Cela ne semble pas, de toute façon, ébranler les certitudes des champions du monde espagnols.