Wozniacki y met les formes

  • A
  • A
Wozniacki y met les formes
Partagez sur :

Assurée de reprendre lundi la place de n°1 mondiale, depuis sa victoire en quarts de finale vendredi, Caroline Wozniacki est allée jusqu'au bout du tournoi de Dubaï, dominant en finale la Russe Svetlana Kuznetsova (6-1, 6-3). La Danoise remporte ainsi son premier titre de la saison. A Bogota, Mathilde Johansson s'est inclinée en finale contre Lourdes Dominguez Lino.

Assurée de reprendre lundi la place de n°1 mondiale, depuis sa victoire en quarts de finale vendredi, Caroline Wozniacki est allée jusqu'au bout du tournoi de Dubaï, dominant en finale la Russe Svetlana Kuznetsova (6-1, 6-3). La Danoise remporte ainsi son premier titre de la saison. A Bogota, Mathilde Johansson s'est inclinée en finale contre Lourdes Dominguez Lino. "Puisque je suis N.1 mondiale, c'est que je dois faire les choses bien, non ?" N'embêtez-plus Caroline Wozniacki avec son palmarès encore vierge en Grand Chelem. La Danoise a de l'orgueil, et elle l'a prouvé. Lundi, elle repassera devant Kim Clijsters en tête du classement WTA, après une petite semaine d'intérim de la Belge. Pendant que "Maman Kim" se remettait de sa défaite en finale à Coubertin, Wozniacki n'avait besoin que d'une victoire en quart de finale à Dubaï pour redevenir n°1 mondiale. Mais la Danoise avait une petite revanche à prendre, après sa défaite douloureuse en demi-finale de l'Open d'Australie contre Li Na. C'est chose faite avec cette probante victoire dans les Emirats. "Après Melbourne, c'est super d'avoir ce tournoi-là pour retrouver le sourire. Je suis retournée sur le court dès le lendemain de ma défaite (contre Li) et j'ai travaillé dur, sachant que mon heure allait venir, déclarait Wozniacki avant de corriger Kuznetsova en à peine une heure en finale (6-1, 6-3). Largement suffisant pour empocher son premier titre de l'année, le 13e sur le circuit WTA. A seulement 20 ans... Johansson s'incline en finale A Bogota, la journée est plus douloureuse pour Mathilde Johansson. La Française est passée tout près du premier titre de sa carrière, pour sa première finale. En Colombie, Johansson est tombée contre une joueuse plus expérimentée, Lourdes Dominguez Lino. L'Espagnole, chez elle à Bogota (3 finales et maintenant deux titres), a profité de la faiblesse de son adversaire au service : 13 doubles fautes, et 27% de points gagnés derrière la deuxième balle. Battue en trois manches, et un peu plus de deux heures de jeu (2-6, 6-3, 6-2), Johansson a manqué l'occasion de mettre fin à la disette française sur le circuit féminin : plus aucun titre depuis la victoire de Rezaï à Bastad en juillet dernier.