Wozniacki entre dans la danse

  • A
  • A
Wozniacki entre dans la danse
Partagez sur :

Pour son premier tournoi de l'année sur terre battue, Caroline Wozniacki s'est qualifiée pour la finale à Charleston. La n°1 mondiale, qui a éliminé sans briller Jelena Jankovic (6-4, 6-4), affrontera Shuai Peng ou Elena Vesnina dimanche. A Marbella, le titre se jouera entre Victoria Azarenka et la surprise de la semaine, la Roumaine Irina-Camelia Begu, tombeuse de Svetlana Kuznetsova.

Pour son premier tournoi de l'année sur terre battue, Caroline Wozniacki s'est qualifiée pour la finale à Charleston. La n°1 mondiale, qui a éliminé sans briller Jelena Jankovic (6-4, 6-4), affrontera Shuai Peng ou Elena Vesnina dimanche. A Marbella, le titre se jouera entre Victoria Azarenka et la surprise de la semaine, la Roumaine Irina-Camelia Begu, tombeuse de Svetlana Kuznetsova. "Elle est numéro un mondiale, donc il doit y avoir quelque chose qui fait qu'elle gagne ses matches. Je suppose que c'est sur les points importants qu'elle doit être meilleure que les autres." Battue par Caroline Wozniacki (4-6, 6-4, 6-4) en quarts de finale du tournoi de Charleston vendredi, Yanina Wickmayer semblait un peu amer. Victime de la Danoise (6-4,6-4) ce samedi en demi-finales, Jelena Jankovic risque d'avoir les mêmes regrets. Elle aussi n'a pas été franchement dominée par la n°1 mondiale, mais elle a cédé dans les moments clés. Durant chacune des deux manches, la Serbe a eu la mauvaise idée de perdre son service à 5-4 pour Wozniacki. La Danoise n'en demandait pas tant pour l'emporter au terme d'un match très moyen. Combien de fois, en effet, Jankovic a-t-elle vu ses coups terminer dans le filet ? Et combien de fois a-t-on vu la Scandinave s'agacer de rater des points "faciles"? Le ratio coups gagnants-fautes directes est terrible pour ces deux joueuses du Top 10 : 10 contre 21 pour Wozniacki, 21 contre 40 (!) pour son adversaire. Dure loi des chiffres. Victorieuse à Indian Wells puis huitième de finaliste à Miami, Wozniacki pourra au moins se satisfaire d'atteindre la finale pour son premier tournoi de l'année sur terre battue. Une surface qu'elle doit encore apprendre à maîtriser, car depuis sa finale à Madrid en 2009, elle a souvent manqué ses grands rendez-vous du printemps. Dimanche, face à Elena Vesnina, un 15e titre sur le circuit semble néanmoins à sa portée. Dans l'autre tournoi de la semaine, à Marbella, la finale opposera Victoria Azarenka à Irina-Camelia Begu. Si la présence de la Biélorusse, sur la lancée de sa victoire à Miami, n'a rien d'étonnant, sa future adversaire est la révélation du tournoi. Issue des qualifications, la Roumaine, 20 ans et 138e mondiale, dispute son premier tournoi sur le grand circuit. Récente lauréate du tournoi ITF de Cali en Colombie, Begu est actuellement euphorique, comme le prouve sa victoire du jour contre Svetlana Kuznetsova (3-6, 7-6, 6-4).