Wozniacki dompte sa bête noire

  • A
  • A
Wozniacki dompte sa bête noire
Partagez sur :

Après trois défaites en autant de confrontations face à Maria Jose Martinez Sanchez, la numéro un mondiale Caroline Wozniacki est enfin parvenue à battre l'Espagnole (6-1, 6-3), lundi lors du troisième tour du tournoi d'Indian Wells. Dans le tableau messieurs, Robin Söderling a chuté face à Philipp Kohlschreiber (7-6, 6-4).

Après trois défaites en autant de confrontations face à Maria Jose Martinez Sanchez, la numéro un mondiale Caroline Wozniacki est enfin parvenue à battre l'Espagnole (6-1, 6-3), lundi lors du troisième tour du tournoi d'Indian Wells. Dans le tableau messieurs, Robin Söderling a chuté face à Philipp Kohlschreiber (7-6, 6-4). C'est ce qui s'appelle vaincre le signe indien. Aussi curieux que cela puisse paraître, Caroline Wozniacki n'avait jusqu'à présent jamais réussi à dominer Maria Jose Martinez Sanchez. Battue à trois reprises par l'Espagnole, la Danoise a rectifié le tir lundi à Indian Wells en s'imposant sans coup férir (6-1, 6-3). Plus offensive depuis le début de l'année, la numéro un mondiale a su faire preuve de solidité au service et dans l'échange pour prendre rapidement les devants dans la première manche (3-0) et maintenir la pression sur son adversaire. Victorieuse de la tête de série numéro 28 en 1h11', Caroline Wozniacki, qui restait sur une défaite face à Vera Zvonareva en finale de l'Open du Qatar (6-4, 6-4) avant de rejoindre les Etats-Unis, affrontera au prochain tour Alisa Kleybanova, qui a dominé Flavia Pennetta (6-3, 6-4). Une forme de revanche pour la jeune russe qui avait été balayée par l'Italienne en février dernier en quarts de finale du tournoi de Dubaï (6-2, 6-0). De son côté, Agnieszka Radwanska, tête de série numéro neuf, a dû puiser dans ses réserves pour venir à bout de la Russe Maria Kirilenko (6-0, 2-6, 7-5), après plus de deux heures de jeu. La Polonaise pourrait défier sa soeur cadette Urszula lors du tour suivant si cette dernière parvient à prendre le dessus sur la Bélarusse Victoria Azarenka. Söderling à la trappe Dans le tableau messieurs, Donald Young, qui avait créé la surprise lors du tour précédent en s'offrant le scalp d'Andy Murray (7-6, 6-3), alors qu'il était issu des qualifications, a en revanche subi la loi de Tommy Robredo, qui ne lui a laissé aucune chance (6-0, 6-4). En huitièmes de finale, l'Espagnol, tête de série numéro 25, retrouvera soit son compatriote Fernando Verdasco, soit un autre Américain en la personne de Sam Querrey. Vainqueur de trois tournois depuis le début de la saison, à Brisbane, Rotterdam et Marseille, Robin Söderling a en revanche chuté lors de ce troisième tour. Le Suédois, tête de série numéro 4 du tournoi, a subi la loi de Philipp Kohlschreiber, vainqueur en deux sets disputés (7-6, 6-4). Au prochain tour, l'Allemand rencontrera le vainqueur du match opposant Dolgopolov à Del Potro.