Worley, que de regrets !

  • A
  • A
Worley, que de regrets !
Partagez sur :

Tessa Worley ne gagnera pas de nouveau sur l'une de ses pistes fétiches. La skieuse du Grand Bornand a chuté lors de la première manche du Géant d'Aspen, victime d'une faute d'intérieur comme Anémone Marmottan quelques minutes plus tard. Taïna Barioz et Anne-Sophie Barthet ont terminé aux 14e et 22e places d'un Géant remporté par l'Allemande Viktoria Rebensburg.

Tessa Worley ne gagnera pas de nouveau sur l'une de ses pistes fétiches. La skieuse du Grand Bornand a chuté lors de la première manche du Géant d'Aspen, victime d'une faute d'intérieur comme Anémone Marmottan quelques minutes plus tard. Taïna Barioz et Anne-Sophie Barthet ont terminé aux 14e et 23e places d'un Géant remporté par l'Allemande Viktoria Rebensburg. Aspen n'est donc pas le jardin d'Eden de Tessa Worley. La piste du Colorado l'a trahi ce samedi après avoir vu ses premiers exploits en Coupe du monde, une victoire mémorable le 29 novembre 2008. Près de deux ans plus tard, la petite bombe du Grand Bornand signait un nouveau succès sur la Lower Ruthie's Run, donnant le coup d'envoi d'un début d'hiver fabuleux, marqué par trois victoires consécutives (Aspen donc, St Moritz et Semmering). Dans le coup à Sölden lors de l'ouverture de la saison fin octobre, Tessa Worley entendait signer son premier podium après avoir fini au pied de la boîte sur le glacier du Rettenbach (4e), et ce malgré la perte d'un bâton dans le haut de la première manche. Raté ! Avec son dossard n°5, Worley était pourtant parfaitement dans le rythme, résistant à Goergl auteur d'un chrono stratosphérique, au moment d'attaquer la partie médiane plus plane du tracé américain. En embuscade là où les autres avant elles n'avaient pu suivre (23 centièmes au premier intermédiaire, 37 au deuxième), la médaillée de bronze aux derniers Mondiaux pouvait voir venir à l'approche de la partie plus pentue, favorable à ses qualités. Mais là où elle avait construit ses succès passés, Worley a chuté, étant victime d'une faute d'intérieur sur un secteur en léger devers pour connaitre son premier abandon cette saison. Rageant d'autant que Rebensburg a aussi peiné derrière elle mais tenu pour signer le 5e chrono de la première manche... avant de tout lâcher lors du second passage. Irrésistible, la championne du monde et vainqueur du dernier Globe de la spécialité, soufflé dans les dernières manches à Worley, s'est offert sa première victoire de la saison. Ou la poisse jusqu'au bout pour la Française qui voit sa principale rivale s'envoler au classement de la Coupe du monde. En quête de confiance, Taïna Barioz a réalisé une belle deuxième manche pour remonter de la 23e à la 14e place. La skieuse de Courchevel se place ex aequo avec la Suissesse Dominique Gisin, juste derrière l'Américaine Lindsey Vonn, 12e un mois après sa première victoire en Géant à Sölden. Qualifiée pour la seconde manche malgré son dossard 43, Anne-Sophie Barthet termine finalement 22e.