Worley perd gros

  • A
  • A
Worley perd gros
Partagez sur :

A la lutte pour le globe de cristal de la spécialité, Tessa Worley réalise la très mauvaise opération du Géant de Spindleruv Mlyn, l'avant-dernier de la saison. La Française est sortie en tout début de première manche vendredi matin, laissant le champ libre à sa rivale Viktoria Rebensburg. L'Allemande a dominé les deux manches, remportant ainsi sa troisième victoire de la saison.

A la lutte pour le globe de cristal de la spécialité, Tessa Worley réalise la très mauvaise opération du Géant de Spindleruv Mlyn, l'avant-dernier de la saison. La Française est sortie en tout début de première manche vendredi matin, laissant le champ libre à sa rivale Viktoria Rebensburg. L'Allemande a dominé les deux manches, remportant ainsi sa troisième victoire de la saison. Une faute qui coute cher. En sortant de la piste après moins de 25 secondes lors de la première manche du géant de Spindleruv Mlyn, l'avant-dernier de la saison, Tessa Worley risque de faire une croix sur le globe de cristal de la spécialité, qui lui tendait pourtant les bras après un début de saison exceptionnel. Victorieuse de trois géants de suite en novembre-décembre, la Française ne comptait plus que 23 points d'avance sur son unique rivale au classement, l'Allemande Viktoria Rebensburg, avant de se rendre en République Tchèque. Or si Worley se voit attribuer un zéro pointé, la championne olympique a fait elle le plein de points et de confiance, à une semaine des finales de Lenzerheide (Suisse). Rebensburg a tout simplement dominé les deux manches de la tête et des épaules, pour finalement devancer d'1"26 l'Italienne Denise Karbon. L'Allemande s'impose donc elle aussi pour la troisième fois de la saison. C'est bien simple, aucun des six Géants de l'hiver (hormis celui des Mondiaux) n'a échappé aux deux skieuses de 21 ans (elles sont nées le même jour). Sauf que, avant la dernière épreuve, c'est désormais Rebensburg qui est la mieux placée, avec 77 points d'avance sur Worley. Une onzième place en Suisse lui offrirait le premier globe de sa jeune carrière... Mais Worley n'est pas la seule perdante du jour. En quête du gros Globe de cristal, Maria Riesch (29e à 6''43) paye aussi très cher une faute commise sur le haut du parcours, lors de la seconde manche. L'Allemande a en plus eu la désagréable surprise de voir Lindsey Vonn monter sur le podium pour la première fois de sa carrière en Géant, aussi incroyable que cela puisse paraître. L'Américaine, épatante, a réalisé le deuxième meilleur temps de la seconde manche, ce qui lui vaut d'enchaîner un sixième podium consécutif ! Tous les espoirs sont permis pour Vonn, revenue à 38 points de Riesch au classement général.