Worley ne laisse pas sa part

  • A
  • A
Worley ne laisse pas sa part
Partagez sur :

Neuvième seulement de la première manche du slalom géant de Lienz, Tessa Worley s'est adjugé son premier podium de la saison de Coupe du monde, mercredi, se classant troisième derrière l'Autrichienne Anna Fenninger et l'Italienne Federica Brignone. Quatrième devant Lindsey Vonn, l'Allemande Viktoria Rebensburg conserve le dossard de leader de la discipline.

Neuvième seulement de la première manche du slalom géant de Lienz, Tessa Worley s'est adjugé son premier podium de la saison de Coupe du monde, mercredi, se classant troisième derrière l'Autrichienne Anna Fenninger et l'Italienne Federica Brignone. Quatrième devant Lindsey Vonn, l'Allemande Viktoria Rebensburg conserve le dossard de leader de la discipline. "Je me suis réveillée trop tard", regrettait Tessa Worley à l'issue la première manche, glissant toutefois: "La piste est en bon état." "Il y a moyen de faire une bonne seconde manche", ajoutait Taïna Barioz, alors provisoirement classée septième de ce slalom géant de Lienz, soit deux rangs devant sa compatriote. La première a finalement mieux terminé que la seconde. 16e au final à 1"63 de la gagne, à peine mieux lotie qu'une Anémone Marmottan repoussée en 21e position à plus de deux secondes, Taïna Barioz a laissé Tessa Worley lui voler la vedette en Autriche, là où elle avait signé son premier podium de Coupe du monde voilà deux ans. Bronzée aux derniers Mondiaux de Garmisch-Partenkirchen, créditée de cinq victoires dans la discipline par le passé, la skieuse du Grand-Bornand a su faire fi d'un retard de 64 centièmes après son premier passage pour se frayer un chemin jusqu'aux marches. Avec une attitude offensive sur la piste et le troisième chrono du deuxième acte, derrière les Italiennes Irene Curtoni et Sabrina Fanchini, Tessa Worley est allée chercher son premier podium de la saison, ne s'inclinant que face à l'Italienne Federica Brignone et surtout face à une Anna Fenninger surprenante. Jusqu'alors limitée à des coups d'éclat sur épreuves de vitesse, la jeune Autrichienne s'offre à 22 ans son premier succès de calibre mondial en slalom géant, avec 20 et 39 centièmes d'avance sur ses deux poursuivantes. Le leadership au classement de la spécialité reste en faveur de l'Allemande Viktoria Rebensburg, devant au terme de la première manche et finalement quatrième du jour, devant sa première rivale, l'Américaine Lindsey Vonn. Cette dernière conserve une marge de manoeuvre très confortable au classement général.