Worley, le rouge lui va si bien

  • A
  • A
Worley, le rouge lui va si bien
Partagez sur :

Flanquée du dossard rouge de leader de la Coupe du monde de la discipline, Tessa Worley a remporté mardi le slalom géant de Semmering, quatrième du genre cette saison. Une troisième victoire de rang dans la spécialité signée devant une Maria Riesch qui reprend la tête du classement général à Lindsey Vonn, septième du jour.

Flanquée du dossard rouge de leader de la Coupe du monde de la discipline, Tessa Worley a remporté mardi le slalom géant de Semmering, quatrième du genre cette saison. Une troisième victoire de rang dans la spécialité signée devant une Maria Riesch qui reprend la tête du classement général à Lindsey Vonn, septième du jour. "Ce dossard rouge me donne beaucoup d'envie !" Pas impressionnable la skieuse du Grand Bornand... Alors qu'elle étrennait ce mardi le fameux dossard écarlate synonyme de leadership en Coupe du monde - celle du slalom géant en l'occurrence - Tessa Worley n'a pas tremblé. Elle qui voulait "gagner en régularité" cette saison relève le défi bien au-delà de ces espérances. Régulière, elle l'est ! Ce qui n'est pas un mince exploit au vu de ses performances... Huitième à Soelden en tout début de saison, Tessa Worley n'a depuis rien laissé à la concurrence. Triomphante à Aspen en novembre dernier, la Savoyarde a confirmé en ce joli mois de décembre, à Saint-Moritz d'abord, puis aujourd'hui à Semmering. Trois victoires en slalom géant dans une même saison, c'est bien simple, on n'avait plus vu cela en France depuis la razzia de Carole Merle en 1993. L'année précédente, cette dernière avait poussé le comble de l'hégémonie jusqu'à s'en adjuger quatre. Un record tricolore désormais à portée de skis pour la nouvelle locomotive du ski alpin français. D'ici au grand final de Lenzerheide, Tessa Worley pourra tenter d'égaler, voire de surpasser, son aînée à Maribor, Arber-Zwiesel ou encore Spindleruv Mlyn. En attendant, la Franco-Australienne peut savourer cet incroyable triplé qui lui permet de prendre ses aises en tête du classement de la spécialité. L'Allemande Viktoria Rebensburg, victorieuse à Soelden et dauphine de la native d'Annemasse, s'étant contentée de la 9e place de mardi, la titulaire du dossard rouge compte dorénavant près de 100 longueurs d'avance au sommet de la hiérarchie (332 contre 235). "Pour le moment, je skie sur une autre planète, se félicitait l'intéressée au bas de la piste de Semmering. C'est bien au-delà de ce que j'avais espéré. Je n'ai aucune idée de ce qui se passera dans la prochaine course, je me laisse juste porter par le mouvement." Outre Tessa Worley, l'autre grande gagnante de ce slalom géant de Semmering n'est autre que Maria Riesch. Certes privée de son tout premier succès dans la discipline pour 62 centièmes, l'Allemande, deuxième du jour, n'en récupère pas moins la tête de la course au gros globe de cristal aux dépens d'une Lindsey Vonn cantonnée au septième rang. La voici désormais bénéficiaire d'une marge de manoeuvre de 41 points, toutes disciplines confondues (658 contre 617). Tessa Worley, avec le seul slalom géant comme pourvoyeur d'unités, fait bonne figure en septième position, derrière les divas que sont Elisabeth Goergl, Tanja Poutiainen, Tina Maze, Julia Mancuso...