Woods va sortir de son silence

  • A
  • A
Woods va sortir de son silence
@ Reuters
Partagez sur :

GOLF - Depuis son accident, le n°1 mondial ne s'est pas encore exprimé en public.

GOLF - Depuis son accident, le n°1 mondial ne s'est pas encore exprimé en public. Près de quatre mois après son accident de voiture et la révélation au grand jour de ses infidélités, Tiger Woods ne s'est exprimé que par le biais d'un communiqué, diffusé sur son site internet après cinq jours d'ébullition médiatique. Le n°1 mondial va briser le silence, vendredi, lors d'une conférence de presse organisée en marge du tournoi mondial de match-play de Ponte Vedra Beach, en Floride. Dans les quelques lignes du communiqué diffusé en décembre, l'Américain reconnaissait ses torts et demandait pardon à ses proches. "J'ai déçu ma famille et je regrette de tout mon coeur ces transgressions, expliquait-il. Je n'ai pas été en accord avec mes valeurs, et avec le comportement que ma famille mérite." Que peut-on attendre du discours que Woods prononcera vendredi, avec un "petit groupe d'amis, collègues et associés proches", selon les termes de son agent ? Sans doute des excuses réitérées envers sa famille et sa femme, l'ancien mannequin Elin Nordegren, pour ses aventures extra-conjugales, reprises dans la presse à scandale du monde entier. Depuis l'éclatement de l'affaire, une dizaine de femmes ont ainsi affirmé avoir eu des relations intimes avec lui. Et Woods, la légende du golf, de devenir l'objet de moquerie sur son statut supposé de "sex-addict". Un retour sur le circuit en mars ? Plus que les excuses attendues sur ses habitudes de coureur, c'est l'avenir du joueur qui devrait être au coeur de cette conférence de presse. Ce timing semble en effet coïncider avec un retour au jeu en mars - l'hypothèse avancée en janvier dernier par son ancien entraîneur, Butch Harmon -, soit le temps de retrouver ses esprits et son jeu avant le Masters d'Augusta, en avril. Pour effectuer cette rentrée médiatique, Woods a choisi un tournoi dont l'un des partenaires est Accenture, une situation assez ironique puisque cette société de conseils est l'un des nombreuses entreprises - avec AT&T, Tag Heuer ou encore Gillette - à avoir pris ses distances avec lui. Alors que son empire s'effrite en silence, Woods s'est enfin décidé à parler.