Woods s'est essoufflé

  • A
  • A
Woods s'est essoufflé
Partagez sur :

Très irrégulier sur les greens du Dubaï Desert Classic, Tiger Woods termine en 20e position à sept coups du vainqueur, l'Espagnol Alvaro Quiros. L'Américain n'a pas tenu le rythme à partir de samedi, avec des cartes de 72 et 75 sur les deux derniers tours, après un très encourageant 66 lors du deuxième tour, vendredi. Premier Français, Jean-Baptiste Gonnet prend lui une excellente quatrième place.

Très irrégulier sur les greens du Dubaï Desert Classic, Tiger Woods termine en 20e position à sept coups du vainqueur, l'Espagnol Alvaro Quiros. L'Américain n'a pas tenu le rythme à partir de samedi, avec des cartes de 72 et 75 sur les deux derniers tours, après un très encourageant 66 lors du deuxième tour, vendredi. Premier Français, Jean-Baptiste Gonnet prend lui une excellente quatrième place. Finir son tournoi sur un double bogey, ça fait toujours tache. Surtout quand il s'agit d'un trou en 5. Et encore plus lorsque le joueur concerné se nomme Tiger Woods. C'est pourtant exactement ce qu'il s'est passé à Dubaï, sur l'ultime trou du quatrième et dernier tour. Revenu à quatre coups de la tête après une belle carte de 66 vendredi, à l'issue du deuxième tour, l'Américain était en course pour la victoire, ou au moins pour un top 5. Au lieu de quoi, l'ancien numéro un mondial a dû se contenter d'un 72 samedi et surtout d'un médiocre 75 dimanche. Et cet effondrement au fil des jours tend à devenir une mauvaise habitude pour lui. Plus d'informations à suivre...