Woods, nouveau retour

  • A
  • A
Woods, nouveau retour
@ Reuters
Partagez sur :

GOLF - Après une pause pour une blessure au cou, l'Américain revient sur les terrains.

GOLF - Après une pause pour une blessure au cou, l'Américain revient sur les terrains.Tiger Woods, le retour 2. Après un premier acte prometteur - une quatrième place au Masters d'Augusta consécutive à cinq mois d'absence - malheureusement conclu dans la douleur, le cou bloqué, l'Américain refait son apparition jeudi sur les fairways après trois nouvelles semaines de pause. Reprise dans l'Ohio où il défendra son titre au Memorial Tournament. Dans quel état ? La question tourne en boucle dans les médias américains qui ne cessent de coller à la trace du Tigre depuis les révélations de ses écarts extraconjugaux, lesquels lui ont coûté des semaines de thérapie et bientôt un mariage. "Les médecins m'ont dit de prendre une semaine entière de repos (après le diagnostic de son inflammation articulaire du cou), ce que j'ai fait, indiquait l'intéressé la semaine dernière dans un communiqué. Ils m'ont prescrit de la rééducation physique, des anti-inflammatoires et des massages superficiels, un programme que je continue à suivre. Et même si je ne suis pas à 100%, je me sens beaucoup mieux et j'ai hâte de retrouver la compétition." Peut-il raisonnablement espérer signer le doublé, lui qui est le seul joueur à avoir remporté ce tournoi organisé par Jack Nicklaus à quatre reprises (1999, 2000, 2001 et 2009) ? Ils sont peu nombreux à parier sur lui, préférant miser, en dépit du driving douteux de l'intéressé depuis sa victoire à Augusta, sur Phil Mickelson qui aura une nouvelle occasion de s'emparer de la place de n°1 mondial. A la veille de l'US Open, qui se tiendra du 17 au 20 juin à Pebble Beach, là même où il a signé l'une de ses victoires les plus accomplies en 2000, un tel changement de hiérarchie ferait l'effet d'une bombe et mettrait un peu plus sous pression Tiger Woods, privé de coach depuis mi-mai, Hank Haney, l'architecte de son swing depuis 2004, ayant pris ses distances, noyé par la tempête médiatique qui accompagne son ancien protégé. Un joueur qui tente de retrouver le rythme même s'il ne dispose pour le moment que d'un programme à la carte, seulement engagé au T&T National, début juillet près de Philadelphie, et au British Open, le troisième Grand Chelem de la saison, à la mi-juillet à Saint-Andrews.