Woods invité au banquet

  • A
  • A
Woods invité au banquet
@ Reuters
Partagez sur :

GOLF - Le numéro un mondial sera au rendez-vous de la Ryder Cup le mois prochain.

GOLF - Le numéro un mondial sera au rendez-vous de la Ryder Cup le mois prochain. Et les gagnants sont Tiger Woods, Zach Johnson, Stewart Cink et Rickie Fowler. Le capitaine américain, Corey Pavin, a donc tranché ce mardi en fin de matinée à New York, pour compléter l'équipe qui défiera son homologue européenne à partir du 1er octobre sur le parcours du Celtic Manor au Pays de Galles. Grâce à cette invitation, qui n'est pas la surprise du jour au contraire de celle du jeune Fowler (aucune victoire nulle part), Woods (71 succès sur le circuit de l'US PGA et 14 Majeurs) participera à sa sixième Ryder Cup. Malgré les déboires privés qui l'ont accompagné ces derniers mois, le Tigre, 34 ans, a pu démontrer qu'il n'en était pas totalement affecté. Certes, ses résultats n'ont pas affolé les leaderboards mais sa quatrième place à l'US Open et aux Masters ou les performances enregistrées lors de ses deux dernières sorties au Barclays (12e) et au Deutsche Bank Championship la semaine dernière (11e) ont convaincu le capitaine des Etats-Unis que Woods était probablement sur la bonne voie du retour. Fowler, un rookie dans l'histoire Stewart Cink prendra part, lui, à son cinquième duel continental consécutif alors que Zach Johnson a été appelé pour la deuxième fois. Si ces deux derniers ont déjà leur nom au palmarès d'un tournoi du Grand Chelem (Masters 2007 pour Johnson et British Open 2009 pour Cink), ce n'est donc pas le cas de Rickie Fowler. A 21 ans, il devient le premier golfeur à être appelé dans l'équipe américaine sans avoir gagné la moindre épreuve. Pro depuis 11 mois, il peut toujours avancer trois places de deuxième. L'occasion est belle en tout cas pour le Californien d'ouvrir son compteur par un succès de prestige. Les Européens, battus il y a deux ans à Valhalla, attendent leur revanche et feront tout pour empêcher les Etats-Unis de s'imposer en Ryder Cup sur le Vieux Continent, ce qui n'est pas arrivé depuis 1993.