Woods décolle, les USA s'envolent

  • A
  • A
Woods décolle, les USA s'envolent
Partagez sur :

S'il a fini par s'incliner samedi au côté de Dustin Johnson en 'quatre balles' face à la paire Kim-Yang, Tiger Woods a enfin ouvert son compteur dans la Presidents Cup, s'imposant dans la matinée, toujours au côté de Johnson, contre le duo Scott-Choi en foursomes. Un point de plus au compteur d'une équipe américaine qui a doublé son avance, menant désormais de quatre points (13-9) à la veille des 12 simples au programme de la dernière journée.

S'il a fini par s'incliner samedi au côté de Dustin Johnson en 'quatre balles' face à la paire Kim-Yang, Tiger Woods a enfin ouvert son compteur dans la Presidents Cup, s'imposant dans la matinée, toujours au côté de Johnson, contre le duo Scott-Choi en foursomes. Un point de plus au compteur d'une équipe américaine qui a doublé son avance, menant désormais de quatre points (13-9) à la veille des 12 simples au programme de la dernière journée. C'est déjà ça ! Si son compteur n'est pas encore à l'équilibre et ne le sera pas lors de cette édition de la Presidents Cup, au moins Tiger Woods l'a-t-il ouvert. Outrageusement dominé jeudi par Adam Scott et K.J. Choi (défaite de 7 downs et 6 trous à jouer), l'ancien maître des fairways, alors associé à un Steve Stricker pas plus fringant, a pris sa revanche samedi matin sur la paire australo-coréenne, au côté cette fois-ci de Dustin Johnson (3 et 2). En revanche, le Tigre n'a toujours pas trouvé la clé en 'quatre balles', s'inclinant dans l'après-midi face à la paire Kim-Yang (1 down), une défaite qui s'ajoute à celle concédée vendredi, toujours en duo avec Johnson, contre les Australiens Aaron Baddeley et Jason Day. Devra-t-il élever son niveau dimanche, sur un parcours de Melbourne très exigeant et balayé samedi par la pluie ? Pas sûr. Placé par son capitaine, Freddie Couples, dans l'avant-dernier match de la dernière journée dédiée aux simples, ce qui lui offrira un duel peu évident face à Baddeley, Woods n'aura peut-être pas besoin d'aller au bout de cette rencontre. Les Etats-Unis, qui mènent désormais de quatre points (13-9) au terme des cinq foursomes et cinq 'quatre balles' au programme de samedi, n'ont en effet plus besoin que de quatre points pour conserver un trophée qu'ils n'ont plus abandonné au reste du monde (exception faite du Vieux continent) depuis 1998. C'était à Melbourne déjà. Et Woods, déjà, avait fini la compétition avec un bilan négatif. Mais il est dit que Freddie Couples, qui a relégué Woods en fin de journée, comme Stricker d'ailleurs, ne compte plus vraiment sur l'ancien n°1 mondial... ETATS-UNIS 13 - EQUIPE INTERNATIONALE 9 Dimanche: K.T. Kim vs. Webb Simpson Dustin Johnson vs. Charl Schwartzel Ryo Ishikawa vs. Bubba Watson Bill Haas vs. Geoff Ogilvy Jason Day vs. Hunter Mahan Nick Watney vs. K.J. Choi Adam Scott vs. Phil Mickelson Matt Kuchar vs. Retief Goosen Ernie Els vs. Jim Furyk David Toms vs. Robert Allenby Aaron Baddeley vs. Tiger Woods Steve Stricker vs. Y,E. Yang Samedi: Quatre balles Goosen/Schwartzel bat Simpson/Watson (2 et 1) Kim/Yang bat Woods/Johnson (1 up) Ogilvy/Choi bat Stricker/Kuchar (1 up) Mahan/Haas bat Baddeley/Day (2 et 1) Furyk/Watney bat Scott/Els (1 up) Foursomes Simpson/Watson bat Allenby/Ogilvy (3 et 2) Els/Ishikawa bat Haas/Kuchar (1 up) Mahan/Toms bat Goosen/Schwartzel (5 et 4) Woods/Johnson bat Scott/Choi (3 et 2) Mickelson/Furyk bat Baddeley/Day (2 et 1) Vendredi: Watson/Simpson bat Els/Ishikawa (2 et 1) Mickelson/Furyk bat Scott/Kim (2 et 1) Stricker/Kuchar bat Yang/Allenby (4 et 3) Baddeley/Day bat Johnson/Woods (1 up) Ogilvy/Choi bat Haas/Watney (1 up) Goosen/Schwartzel bat Mahan/Toms (2 et 1) Jeudi: Watson/Simpson bat Els/Ishikawa (4 et 2) Haas/Watney partage avec Ogilvy/Schwartzel Johnson/Kuchar partage avec Baddeley/Day Mickelson/Furyk bat Goosen/Allenby (4 et 3) Mahan/Toms bat Kim/Yang (6 et 5) Woods/Stricker perd contre Scott/Choi (7 et 6)