Woods dans l'Histoire ?

  • A
  • A
Woods dans l'Histoire ?
Partagez sur :

Tiger Woods cherche à inscrire un 15e tournoi majeur à son palmarès et rejoindre ainsi au Panthéon des athlètes, le tennisman suisse Roger Federer seul sportif à avoir accompli cet exploit. Le n° 1 mondial peut le réaliser à l'occasion de la 138e édition du British Open qui s'ouvre jeudi sur le parcours de Turnberry

Tiger Woods cherche à inscrire un 15e tournoi majeur à son palmarès et rejoindre ainsi au Panthéon des athlètes, le tennisman suisse Roger Federer seul sportif à avoir accompli cet exploit. Le n° 1 mondial peut le réaliser à l'occasion de la 138e édition du British Open qui s'ouvre jeudi sur le parcours de TurnberryUn petit texto de félicitations et la promesse de bientôt le rejoindre avant de gagner quelques minutes plus tard son troisième tournoi de l'année sur le parcours de Bethesda. Voilà comment Tiger Woods a accueilli il y a quinze jours la 15e victoire en Grand Chelem de Roger Federer à Wimbledon. L'occasion de recoller à son pote suisse est déjà venue. Et à l'image du Centre Court londonien, le parcours de Turnberry, pourrait être le théâtre d'un nouvel exploit. De la dizaine de parcours sur laquelle l'Open tourne ces dernières années, l'Ailsa Course a produit trois des plus beaux champions de la troisième levée du Grand Chelem : Tom Watson, victorieux de son « Duel au Soleil » avec Jack Nicklaus en 1977, Greg Norman vainqueur de son premier Majeur en 1986 et Nick Price, l'esthète sud-africain, récompensé en 1994. Levet repêché in extremis En pleine forme Tiger Woods n'est pas manchot dans l'exercice même si ses deux premiers succès de l'année (Bay Hill et Memorial) étaient intervenus deux semaines avant un tournoi du Grand Chelem, respectivement le Masters et l'US Open, où il s'est contenté de places d'honneur. En l'absence de Phil Mickelson, Paul Casey, Geoff Ogilvy, Sergio Garcia, Rory McIlroy, Lee Westwood ou encore Martin Kaymer, vainqueur successivement de l'Open de France et du Scottish Open au Loch Lomond, seront ses principaux adversaires. Padraig Harrington entre-t-il dans la caste des favoris ? "Je ne sais pas vraiment dans quel état de forme je me trouve. Je peux simplement être plein d'espoirs plutôt qu'impatient", explique l'Irlandais en quête d'un troisième succès de suite, performance jamais réussie depuis les années 1950. Puis l'intéressé de prévenir : "Si je suis en position de gagner, je sais que je peux y arriver."