Wolfsburg n'a plus la cote

  • A
  • A
Wolfsburg n'a plus la cote
@ Reuters
Partagez sur :

BUNDESLIGA - En mal de résultats, Wolfsburg reçoit Schalke 04 lors de la 23e journée.

BUNDESLIGA - En mal de résultats, Wolfsburg reçoit Schalke 04 lors de la 23e journée. Difficile de croire qu'il y a neuf mois de cela, ces mêmes Loups s'adjugeaient le titre de champion d'Allemagne. Cette saison, le champion sortant est en effet méconnaissable, rongé par le doute et la pression, abandonné au triste sort d'un pensionnaire anonyme du ventre mou. Douzième, c'est là le classement de Wolfsburg après 22 journées de championnat. 22 actes dont les émissaires cramponnés du groupe Volkswagen ne sont sortis victorieux que six fois, pour neuf déconvenues et sept matches nuls. Des données qui les obligent désormais à surveiller leurs arrières, Hanovre, le premier relégable au classement, ne pointant qu'à huit longueurs de leur position. Privé de victoire depuis le 7 novembre dernier, le VfL reste même sur quatre revers en cinq rencontres. Et le fameux électrochoc escompté fin janvier après le limogeage d'Armin Veh, qui avait lui même repris le flambeau de Felix Magath à l'intersaison, se fait attendre. Les Loups n'ayant récolté qu'un point en trois sorties depuis la prise de fonctions supposée provisoire de Lorenz-Günther Kostner. Sans victoire à domicile depuis le 18 octobre A domicile, la donne est plus préoccupante encore puisque les champions d'Allemagne, qui s'étaient révélés intraitables l'an dernier dans leur antre, n'ont plus contenté leur public depuis le 18 octobre, six fois victimes de leurs hôtes en onze réceptions. Un changement de profil d'autant moins compréhensible que le club avait bien pris soin cet été de ne pas redistribuer les cartes, conservant moyennant quelque effort financier ses fines gâchettes, Dzeko et Grafite, ainsi que le détonateur Misimovic. Des atouts maîtres qui, à l'image du Brésilien – le Bosnien demeurant au-dessus du lot – peinent à confirmer. Or aujourd'hui, même si les Loups accomplissaient le même finish qu'en 2009 (14 victoires sur les 16 dernières journées), ils seraient probablement loin du compte. La page semble d'ores et déjà tournée à Wolfsburg...