Wilshere, un sacré lionceau

  • A
  • A
Wilshere, un sacré lionceau
Partagez sur :

A l'heure d'affronter le Ghana en amical, mardi à Wembley, l'Angleterre s'est peut-être trouvée un chef. Très jeune, certes, mais un chef quand même. Seulement âgé de 19 ans, Jack Wilshere a étonné de par sa maturité lors de ses deux dernières (et premières) titularisations, au Danemark comme au pays de Galles. Le baby Gunner s'est montré aussi intraitable qu'à Arsenal. A tel point qu'Arsène Wenger s'inquiète...

A l'heure d'affronter le Ghana en amical, mardi à Wembley, l'Angleterre s'est peut-être trouvée un chef. Très jeune, certes, mais un chef quand même. Seulement âgé de 19 ans, Jack Wilshere a étonné de par sa maturité lors de ses deux dernières (et premières) titularisations, au Danemark comme au pays de Galles. Le baby Gunner s'est montré aussi intraitable qu'à Arsenal. A tel point qu'Arsène Wenger s'inquiète... A force d'abriter les plus grands talents étrangers, la Premier League en oublie souvent de former ses jeunes. Face à cette situation qui handicape la sélection nationale depuis de nombreuses années, l'éclosion de Jack Wilshere est de nature à insuffler un vent de fraîcheur dans l'esprit des supporters anglais. Surtout, un vent d'espoir. Titularisé lors des deux dernières rencontres des Three Lions, lors de la victoire au Danemark en février (2-1) puis samedi dernier lors du succès au pays de Galles (2-0), le jeune prodige d'Arsenal a éclaboussé ces deux rencontres de sa maturité dans l'entrejeu. De quoi créer un début d'inquiétude chez Arsène Wenger. L'entraîneur des Gunners préfèrerait en effet que son poulain, seulement âgé de 19 ans, prenne part à l'Euro U21 au mois de juin. Pour Wilshere, la question ne se pose pas tout à fait en ces termes. "Là, on parle de football international et je veux prendre part à tous les matches de ce niveau, a-t-il indiqué à Skysports. Je discute toujours avec le manager à Arsenal et je vais encore le faire. Je suis également persuadé que Stuart Pearce (le sélectionneur anglais des U21, ndlr) et Fabio Capello lui parleront aussi." Face au Ghana mardi, à Wembley, le baby Gunner devrait enchaîner une troisième titularisation et ainsi commencer à s'installer durablement dans le groupe des A. Terry voit en lui "le futur capitaine de l'Angleterre" Le talent de Wilshere a éclaboussé à la face de l'Europe, si ce n'est du monde, lors de la double confrontation face à Barcelone en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Depuis, le jeune Anglais ne cesse de confirmer, notamment en franchissant ces paliers aussi rapidement en équipe nationale. L'Angleterre recevra la Suisse en éliminatoires de l'Euro 2012 le 4 juin, tandis que l'Euro U21 débutera la 12 juin, par un choc face à l'Espagne. A priori, Wilshere pourrait donc cumuler les deux. La vraie crainte de Wenger proviendrait donc de l'enchaînement des matches, ainsi que d'une éventuelle dispersion entre les A et les U21. "Ce championnat est un tournoi très important, a approuvé Capello dans les colonnes du Sun. La décision appartient à Stuart Pearce et à Arsène Wenger. Wilshere joue beaucoup de matches cette saison et il est un joueur très important pour Arsenal. En plus de ça, il est maintenant très important pour nous et aussi pour les U21. Tout ce que je peux affirmer, c'est qu'il a vraiment envie de jouer." Au-delà de ces bisbilles finalement assez futiles, l'Angleterre peut surtout espérer l'installation d'un vrai patron du milieu de terrain, en vue des dix ou même quinze prochaines années. Ses ainés en sont déjà convaincus, à l'image du capitaine John Terry, interrogé à ce propos par Skysports. "Je suis assis en face de lui dans le bus et j'ai appris à le connaître. Il sait qu'il mérite d'être titulaire. Je ne peux pas dire que quand j'avais son âge, je méritais d'être ici. Jack a certainement le caractère et les qualités pour être le futur capitaine de l'Angleterre. Il travaille énormément, il reste après l'entraînement car il veut apprendre. C'est l'élément clé." Face à de tels hommages, lorsque tout ce qu'on touche se transforme en or, il va surtout falloir apprendre à garder les pieds sur terre. Surtout à 19 ans.