Williams mise sur Maldonado

  • A
  • A
Williams mise sur Maldonado
Partagez sur :

C'est officiel, le nouveau coéquipier de Rubens Barrichello se nomme Pastor Maldonado. Le jeune Vénézuélien, suppléant de Nico Hülkenberg chez Williams, s'apprête à redécouvrir un championnat de F1 qu'il a furtivement côtoyé en 2004. Un pari assumé par le team britannique, convaincu par les aptitudes manifestes de l'intéressé mais pas seulement. Le pilote sud-américain ne manquant pas de soutiens.

C'est officiel, le nouveau coéquipier de Rubens Barrichello se nomme Pastor Maldonado. Le jeune Vénézuélien, suppléant de Nico Hülkenberg chez Williams, s'apprête à redécouvrir un championnat de F1 qu'il a furtivement côtoyé en 2004. Un pari assumé par le team britannique, convaincu par les aptitudes manifestes de l'intéressé mais pas seulement. Le pilote sud-américain ne manquant pas de soutiens. Il n'aura pas tardé à gravir l'ultime échelon. Le départ de Nico Hülkenberg acquis - malgré une saison honorable du rookie allemand dont on retiendra la pole position brésilienne - Pastor Maldonado figurait en première ligne pour prendre la relève au sein de l'écurie Williams, au côté d'un Rubens Barrichello confirmé dans son baquet le mois dernier. Le voici promu titulaire en F1, à 25 ans, quelques semaines après son sacre en GP2 Series. "Pastor m'a tapé dans l'oeil dès 2007 lors d'une course parfaitement maîtrisée à Monaco, avoue Frank Williams ce mercredi sur le site officiel de l'écurie britannique. Depuis, il n'a cessé de démontrer son indiscutable talent, en signant de grandes et belles victoires, et particulièrement cette année en GP2." Autre intérêt du garçon, les solides appuis financiers dont il bénéficie, de la part notamment de son principal sponsor: le groupe pétrolier vénézuélien PDVSA. "Je fais partie d'un projet qui aide les jeunes pilotes vénézuéliens à grimper les échelons du sport automobile, souffle Pastor Maldonado. Ce projet a démarré en 2005, à l'époque où je roulais en World Series by Renault." Depuis lors, l'intéressé a agrémenté son palmarès de 30 succès, dont six consécutifs cette année - performance inédite en GP2. "Je suis très honoré d'avoir été choisi par Williams. C'est la conclusion parfaite d'une saison qui était déjà exceptionnelle pour moi", s'enthousiasme celui qui deviendra en 2011 le deuxième pilote vénézuélien de l'histoire de la F1, après Johnny Cecotto dans les années 80. "Je vais faire de mon mieux pour me préparer cet hiver et je sais que l'équipe va travailler dur pour nous assurer une saison à succès. J'espère signer de bons résultats afin de rendre à mon pays tout ce qu'il m'a donné pour que j'en sois là aujourd'hui." Pilote d'essais chez Minardi durant l'intersaison 2004, Pastor Maldonado ne partira pas tout à fait dans l'inconnu en février prochain, lorsqu'il découvrira sa Williams Cosworth FW33. Il y a quinze jours de cela, le Vénézuélien mesurait déjà l'évolution des monoplaces d'élite en six ans, tandis qu'il arpentait la piste d'Abu Dhabi aux volants des HRT 001 et FW32, en tests pneumatiques. Sans être ridicule...