Wenger fait le point

  • A
  • A
Wenger fait le point
Partagez sur :

Confronté à la pression des supporters d'Arsenal, Arsène Wenger appelle ces derniers à la patience, assurant qu'il fait son possible aujourd'hui pour retenir Cesc Fabregas et Samir Nasri. Côté renforts, les Gunners devraient enregistrer sous peu l'arrivée du Lillois Gervinho. Malgré les moyens dont il dispose, le technicien français entend prendre son temps et faire les bons choix.

Confronté à la pression des supporters d'Arsenal, Arsène Wenger appelle ces derniers à la patience, assurant qu'il fait son possible aujourd'hui pour retenir Cesc Fabregas et Samir Nasri. Côté renforts, les Gunners devraient enregistrer sous peu l'arrivée du Lillois Gervinho. Malgré les moyens dont il dispose, le technicien français entend prendre son temps et faire les bons choix. "Je promets que nous allons travailler très dur et que nous avons déjà passé de longues nuits à façonner ce que nous voulons accomplir." Conscient des attentes des supporters d'Arsenal, quelque peu échaudés par la sixième saison blanche de rang de leur club fétiche, Arsène Wenger se veut rassurant quant à l'évolution du mercato des Gunners. Manager de la formation londonienne depuis 1996, le technicien alsacien affirme se battre à l'heure actuelle pour bâtir l'équipe la plus compétitive qui soit. "Nous voulons garder Cesc (Fabregas, ndlr) et je me battrai autant que possible pour le garder. C'est la même chose pour Samir Nasri", répète-t-il ainsi, via un communiqué publié sur le site officiel d'Arsenal. Tous deux très convoités dans ce marché des transferts, les deux hommes n'en sont manifestement pas au même stade dans leur cheminement. Si l'ancien Marseillais, proche de Manchester - United et City - sera du stage d'avant-saison en Extrême-Orient la semaine prochaine, ce n'est pas le cas de l'Espagnol, qui souhaite rejoindre son club formateur, le FC Barcelone. En attendant, les Gunners ont déjà enregistré le départ de Gaël Clichy pour City, moyennant une indemnité de près de 8 millions d'euros. Une manne supplémentaire pour un club déjà richement doté. D'où l'impatience des supporters. "Je peux comprendre que les gens disent 'vous avez de l'argent, dépensez-le' mais ce n'est pas si simple, nous voulons trouver la qualité dont nous avons besoin", insiste Arsène Wenger. A ce jour, seul le défenseur de Charlton Carl Jenkins, jeune espoir de 19 ans, est venu intégrer les rangs du stratège français, pour un peu plus d'un million d'euros. Sous peu, Arsenal devrait officialiser l'arrivée de Gervinho, en provenance du Losc et pour quatre ans. Les autres noms figurant sur les tablettes des Gunners sont ceux du défenseur central de Bolton Gary Carhill, du milieu de terrain de Valence Juan Mata, du défenseur de Blackburn Chris Samba ou, plus improbable, de l'attaquant du Real Madrid Karim Benzema. Celui du Marseillais Mathieu Valbuena a également été murmuré dernièrement. Et aussi: Real Madrid: Le salaire de Neymar déjà fixé L'agent de Neymar, Wagner Ribeiro, a confié dans les colonnes du journal brésilien Folha de Sao Paulo avoir rencontré le vice-président du Real Madrid, Fernando Fernandez Tapias, et convenu d'un accord sur le salaire de l'attaquant auriverde si ce dernier devait être transféré dans le club espagnol. L'actuel pensionnaire de Santos devrait ainsi percevoir 5 millions d'euros par saison à la Maison Blanche. Reste à savoir quand est-ce que la pépite sud-américaine évoluera sous les ordres de José Mourinho, le joueur âgé de 19 ans ayant déjà fait savoir qu'il souhaitait disputer la Coupe du monde des clubs avec Santos en décembre prochain. Ajaccio: C'est officiel pour Ochoa Ajaccio tient bel et bien son gardien. Le site officiel du club corse annonce ce samedi la signature de Guillermo Ochoa. Le portier mexicain était dans l'attente de la décision de la Fédération mexicaine de football qui l'a blanchi de toute accusation de dopage, évoquant "une intoxication alimentaire". L'ancien gardien d'America s'est engagé pour trois saisons avec l'ACA, club promu en Ligue 1 cette saison. PSG: Sissoko en pole ? Alors que le plus grand flou règne toujours autour de l'éventuelle arrivée de Leonardo dans un rôle qui reste encore à définir, le Toulousain Moussa Sissoko, originaire de la Seine-Saint-Denis, constituerait la piste privilégiée par les nouveaux investisseurs qatariens pour succéder à Claude Makelele dans l'entrejeu du PSG, d'après Le Parisien. Toujours selon le quotidien régional, le club de la capitale aurait également des vues sur le jeune international marocain d'Heerenveen Oussama Assaidi. ASSE-Matuidi: "Le PSG, c'est attirant" Sur le site Internet du quotidien Le Parisien, Blaise Matuidi confirme l'intérêt qu'il porte au PSG: "Le PSG, c'est attirant. D'autres peuvent l'être aussi... Paris me permettrait de franchir un cap. C'est un grand club qui peut attirer n'importe quel joueur. Le PSG a un bon projet, il faudrait qu'il se réalise et qu'il se stabilise très vite." Pour rappel, la clause libératoire du milieu de terrain stéphanois s'élève à 13 millions d'euros plus 2 millions d'euros de bonus.