Webber en impose

  • A
  • A
Webber en impose
Partagez sur :

En tête du championnat du monde des pilotes à trois courses de la fin de la saison, Mark Webber n'a laissé à personne d'autre le soin de signer le meilleur temps des essais libres de vendredi sur le tout nouveau circuit de Yeongam, avec un chrono de 1'37"942 lors des libres 2 qui lui permet de devancer Fernando Alonso (1'38"132) et Lewis Hamilton (1'38"279). Une entrée en matière réussie que l'Australien tentera de confirmer samedi lors des qualifications.

En tête du championnat du monde des pilotes à trois courses de la fin de la saison, Mark Webber n'a laissé à personne d'autre le soin de signer le meilleur temps des essais libres de vendredi sur le tout nouveau circuit de Yeongam, avec un chrono de 1'37"942 lors des libres 2 qui lui permet de devancer Fernando Alonso (1'38"132) et Lewis Hamilton (1'38"279). Une entrée en matière réussie que l'Australien tentera de confirmer samedi lors des qualifications. Mark Webber a vite pris ses marques. Sur le tout nouveau circuit de Yeongam, il n'aura pas fallu bien longtemps à l'actuel leader du Championnat du monde des pilotes pour montrer qu'il faudra encore compter, samedi en qualifications et dimanche en course pour le premier Grand Prix de Corée du Sud, sur sa Red Bull. Après quelques tours de chauffe en guise de première séance d'essais libres ponctuée du septième chrono (1'42"202), histoire de se familiariser avec l'intéressant tracé de Yeongam, l'Australien est nettement monté en régime sur la deuxième séance, bouclée en 23 tours et avec le meilleur chrono de la journée de vendredi, 1'38"942. Certes, Webber y est allé de son petit tête-à-queue sur une piste que la nouveauté rend encore glissante, on a également parfois constaté que sa route avant-droite avait tendance à décoller, mais visiblement rien de bien grave pour sa monoplace qu'il tentera samedi de mener une nouvelle fois au sommet de la séance d'essais qualificatifs, l'écurie autrichienne s'étant particulièrement distinguée cette saison dans l'exercice, avec 13 poles sur 16, 5 pour Webber, 8 pour Vettel. Ce dernier, troisième du Championnat du monde à 14 points de son coéquipier, a quant à lui signé le 7e temps de la deuxième séance d'essais libres, à 1"262, les six premiers ayant tourné dans la même seconde. Les Ferrari et les McLaren dans le coup Parmi ceux-ci, on trouve le dernier des trois plus sérieux candidats au titre en cette fin de saison, Fernando Alonso, dont la Ferrari s'est visiblement bien accommodée du nouveau tracé sud-coréen, le «taureau des Asturies» signant le deuxième temps, à 0"190 de Webber, tandis que son coéquipier brésilien Felipe Massa prend la sixième place, à 0"878. Bon comportement aussi des McLaren, avec le troisième temps de Lewis Hamilton (à 0"337), qui avait signé le meilleur de la première séance d'essais libres, tandis que Jenson Button, gêné par le trafic qui pourrait avoir son importance dimanche en raison de l'étroitesse par endroits de la piste, est cinquième, à 0"784. Du côté des autres écuries, Renault a montré qu'il faudrait compter sur les monoplaces au losange avec le quatrième temps pour Robert Kubica, le huitième pour Vitaly Petrov, tandis que chez Mercedes, Michael Schumacher, douzième à 1"656 de Webber, ne concède que peu de temps à son coéquipier Nico Rosberg, qui, neuvième, ne le devance que d'une poignée de centièmes (0"340). Après cette première journée placée sous le sceau de la découverte, tout ce petit monde rentre samedi dans le vif du sujet avec une séance de qualifications dont les Red Bull partiront favorites.