Wanjiru, le choc

  • A
  • A
Wanjiru, le choc
Partagez sur :

Samuel Wanjiru, champion olympique en titre du marathon, est décédé dimanche à Nyahururu, après avoir sauté de son balcon au premier étage de sa résidence. Si les causes de sa mort ne sont pas encore déterminées avec exactitude, tout porte à croire au suicide après une affaire extra-conjugale. A seulement 24 ans, le Kenyan laisse une discipline et un pays en deuil.

Samuel Wanjiru, champion olympique en titre du marathon, est décédé dimanche à Nyahururu, après avoir sauté de son balcon au premier étage de sa résidence. Si les causes de sa mort ne sont pas encore déterminées avec exactitude, tout porte à croire au suicide après une affaire extra-conjugale. A seulement 24 ans, le Kenyan laisse une discipline et un pays en deuil. Samuel Wanjiru est mort. La nouvelle, aussi surprenante que brutale, met forcément en émoi le monde du sport en général, et celui de l'athlétisme en particulier. Champion olympique en titre du marathon, le Kenyan est décédé à l'âge de 24 ans après avoir sauté depuis le balcon de sa résidence, d'après les informations de la police communiquées lundi. "Il n'est pas encore clairement établi s'il s'agit d'un suicide ou s'il s'est jeté dans le vide par colère, ni ce qui a provoqué sa chute", a précisé Jaspher Ombati, le chef de la police régionale. D'après ce dernier, une relation extra-conjugale pourrait être à l'origine de la tragédie de dimanche. La femme de Wanjiru aurait surpris son mari au lit avec une autre femme et enfermé le couple dans la chambre de la résidence, située à Nyahururu, dans la vallée du Rift à 150 km au nord-ouest de Nairobi. Après quoi, Wanjiru s'est alors défenestré. "Il a sauté depuis le balcon du premier étage, a précisé Ombati. Il saignait par le nez et par la bouche et souffrait certainement de blessures internes." Le premier champion olympique kenyan Le couple Wanjiru était assez instable, puisqu'en décembre dernier, l'athlète avait été inculpé pour avoir menacé de mort sa femme,ainsi que pour la détention d'un fusil AK-47. Mais la plainte initiale avait finalement été retirée par sa femme... Après cette triste fin, Wanjiru fait donc déjà partie de l'histoire du marathon, grâce notamment à ses records de précocité. Sacré aux Jeux de Pékin à seulement 21 ans, le Kenyan était devenu le premier champion olympique du marathon aussi jeune depuis Juan Carlos Zabala en 1932. Au-delà de cette performance, qui lui a également permis d'améliorer le record olympique en 2h06'32", Wanjiru reste le seul athlète à avoir remporté à un âge aussi bas quatre marathons majeurs: celui des JO 2008 donc - devenant ainsi le premier Kenyan titré aux JO - mais aussi Chicago en 2009 et 2010, ainsi que Londres en 2010. Recordman du monde junior du 10 000 m en 2005 à Bruxelles, en 26'41"75, Wanjiru était avant tout un spécialiste du demi-fond. Il en est désormais une légende.