Vonn, plus géante que jamais

  • A
  • A
Vonn, plus géante que jamais
Partagez sur :

Sur la neige autrichienne de Sölden, Lindsey Vonn a remporté samedi le géant d'ouverture de la saison de Coupe du monde. Une véritable surprise, puisque l'Américaine ne s'était encore jamais imposée dans cette discipline. Le podium est complété par la tenante du globe de cristal de la spécialité, Viktoria Rebensburg, et Elisabeth Goergl. Côté Français, Tessa Worley (4e) et Taïna Barioz (9e) sont placées.

Sur la neige autrichienne de Sölden, Lindsey Vonn a remporté samedi le géant d'ouverture de la saison de Coupe du monde. Une véritable surprise, puisque l'Américaine ne s'était encore jamais imposée dans cette discipline. Le podium est complété par la tenante du globe de cristal de la spécialité, Viktoria Rebensburg, et Elisabeth Goergl. Côté Français, Tessa Worley (4e) et Taïna Barioz (9e) sont placées. Pour un coup d'envoi, c'est un coup de tonnerre. Et l'occasion pour Lindsey Vonn de répéter à l'envie le mot "incroyable" en quelques minutes devant la caméra d'Eurosport. Pensez-donc, l'Américaine, forte de ses trois gros globes de cristal, a dû attendre ses 27 ans et cette course d'ouverture à Sölden pour remporter la toute première victoire de sa carrière en géant. Incroyable, comme elle le dit, Vonn rejoint le cercle très fermé des skieuses capables de s'imposer dans toutes les spécialités*. "Mon meilleur résultat ici, c'était une neuvième place", se souvient celle qui était 18e de cette même course l'an passé. Cet été, la skieuse du Colorado avait fait le pari de travailler le géant, sa discipline faible, afin de reprendre l'avantage sur Maria Riesch (seulement 24e à Sölden), victorieuse du classement général la saison passée. Décidément, Vonn est une élève studieuse, puisqu'elle est parvenue à s'imposer devant la championne du monde et tenante du globe de cristal de la spécialité, Viktoria Rebensburg. Plus rapide sur les parties techniques, l'Allemande a cédé, comme toutes les autres, sur le bas du parcours, plus plat. "Je suis une descendeuse, je sais comment faire sur les parties de glisse", a expliqué Vonn. Comment faire pour reprendre plus de 8 dixièmes à Rebensburg et l'emporter pour 4 malheureux centièmes. Comment faire pour s'imposer en puissance dans la deuxième manche, quand la piste est devenue moins accueillante. Des spécialistes, comme la jeune et talentueuse Federica Brignone, sont tombées dans le piège. Meilleur temps de la première manche, l'Italienne est partie à la faute lors de son second passage. Son erreur profite ainsi à Tessa Worley. Seulement sixième à mi-course, après perdu son bâton lors de son premier run, la skieuse du Grand-Bornand a limité la casse, et termine finalement à une honorable quatrième place, juste derrière Elisabeth Görgl. Toujours dans le clan français, Taïna Barioz l'a également joué placé en se glissant à la 9e place. Pour son premier Top 10 sur l'année civile 2011. La saison démarre bien... (*Lindsey Vonn devient la cinquième skieuse à s'être imposée dans les cinq disciplines (descente, Super-G, Géant, slalom et combiné). Elle rejoint l'Autrichienne Petra Kronberger, les Suédoises Pernilla Wiberg et Anja Pärson et la Croate Janica Kostelic.)