Vonn, la bonne affaire

  • A
  • A
Vonn, la bonne affaire
Partagez sur :

Lindsey Vonn a parfaitement débuté le gros week-end de vitesse en remportant le premier Super-G de Cortina d'Ampezzo. L'Américaine, qui a devancé Anja Paerson et Anja Fenninger, en profite pour reprendre de gros points à Maria Riesch dans la course au classement général de la Coupe du monde. Et l'Allemande, seulement 9e ce vendredi dans les Dolomites, peut déjà craindre les résultats de la descente samedi.

Lindsey Vonn a parfaitement débuté le gros week-end de vitesse en remportant le premier Super-G de Cortina d'Ampezzo. L'Américaine, qui a devancé Anja Paerson et Anja Fenninger, en profite pour reprendre de gros points à Maria Riesch dans la course au classement général de la Coupe du monde. Et l'Allemande, seulement 9e ce vendredi dans les Dolomites, peut déjà craindre les résultats de la descente samedi. Un départ en fanfare. Voilà comment caractériser la première course de Lindsey Vonn à Cortina d'Ampezzo. L'Américaine le sait: ce week-end dans les Dolomites pourrait s'avérer décisif. Car si la skieuse du Colorado affichait 200 points de retard sur Maria Riesch au classement général, elle savait que les multiples annulations des Super-G (à Saint-Moritz puis à Val d'Isère) pouvait la desservir, la championne olympique de descente étant supérieure à l'Allemande sur les épreuves de vitesse. Mais nouveau report du géant puis du slalom de Maribor la semaine passée, sur des épreuves techniques plus favorables à sa rivale, avait quelques peu rééquilibré la balance des pronostics, de quoi aborder avec confiance le rendez-vous de Cortina. D'où l'intérêt de rapidement mettre la pression sur l'Allemande au coeur d'un week-end comprenant deux Super-G entrecoupés par une descente samedi. Trois épreuves de vitesse en trois jours, et voilà l'Américaine lancée dans une grosse cueillette de points. Le même podium qu'à Zauchensee En tête de l'entraînement de la descente jeudi, Vonn a confirmé sa domination sur la piste glacée et tourmentée de Cortina le lendemain. Maîtrisant bien les nombreuses variations de terrain et changements de rythme, la porteuse du dossard rouge de la spécialité n'a laissé aucune chance à ses rivales, gérant parfaitement l'écart déjà creusé en passant sans encombre la dernière partie de glisse. "Cortina a toujours été pour moi un endroit particulier. C'est un week-end dans l'année que j'aborde toujours à la fois avec excitation et avec appréhension", a d'ailleurs avoué l'Américaine, souvent à l'aise dans les Dolomites. Même celles qui avaient décidé de faire de Cortina le bal des revenantes n'ont ainsi rien pu faire. Déjà sur le podium de la descente de Zauchensee il y a deux semaines, Anja Paerson a confirmé son retour au premier plan. La Suédoise, dont le dernier podium en Super-G remontait à janvier 2010 ici-même à Cortina, monte en puissance à l'approche des Mondiaux de Garmisch-Partenkirchen. La septuple championne du monde devance de quatre centièmes l'Autrichienne Anna Fenninger. Pour le même podium qu'à Zauchensee et surtout la même désillusion pour Maria Riesch. Quatrième chez elle, l'Allemande a totalement craqué ce vendredi, commettant une grosse faute sur une partie de parcours essentielle pour garder de la vitesse. Neuvième au final, la double championne olympique (slalom et super-combiné) laisse de gros points en route (71 de perdus sur Vonn) et certainement un impact psychologique avant la descente de samedi. Une descente où les Françaises, en embuscade lors des entraînements, auront l'occasion de se racheter après avoir manqué ce premier rendez-vous. La première Bleue est en effet Marie-Marchand Arvier, 18e. Bien loin d'une Lindsey Vonn lancée dans sa quête du dossard rouge.