Vonn a du répondant

  • A
  • A
Vonn a du répondant
Partagez sur :

Déçue la veille après sa sixième place lors du super combiné, Lindsey Vonn s'est rachetée ce samedi en remportant la descente d'Are, épreuve comptant pour la Coupe du monde. La skieuse américaine, leader du classement de la spécialité, a devancé Tina Maze (+0"13) et Maria Riesch (+0"21), toujours en tête dans la course au Globe de cristal.

Déçue la veille après sa sixième place lors du super combiné, Lindsey Vonn s'est rachetée ce samedi en remportant la descente d'Are, épreuve comptant pour la Coupe du monde. La skieuse américaine, leader du classement de la spécialité, a devancé Tina Maze (+0"13) et Maria Riesch (+0"21), toujours en tête dans la course au Globe de cristal. Rien n'est encore joué dans la course au Globe de cristal. Mais si le duel entre Maria Riesch, leader du classement général de la Coupe du monde, et Lindsey Vonn, sa principale rivale, est toujours indécis à moins d'un mois de la fin de la saison, c'est parce que l'Américaine a prouvé ce samedi qu'elle avait du répondant. Sixième la veille du super combiné, alors qu'elle était en tête à l'issue du Super-G, la skieuse de 26 ans s'est reprise moins de vingt-quatre heures plus tard en remportant avec autorité la descente d'Are, en Suède. Une sacrée performance puisque Lindsey Vonn, qui a signé là sa quarantième victoire en Coupe du monde, a su réaliser un meilleur chrono que la femme en forme du moment, Tina Maze, qui semblait pourtant intouchable après son passage en 1'41"06. Mais l'Américaine, qui avait mis un terme à ses Championnats du monde à Garmisch-Partenkirchen après une médaille d'argent afin de conserver toutes ses chances en Coupe du monde, a été plus vite que tout le monde sur un tracé qu'elle avait déjà dompté il y a deux ans (1'40"93). Maria Riesch, partie avec le dossard n°18, a elle limité la casse en se hissant sur la troisième marche du podium, à +0"21 de Lindsey Vonn. L'Allemande, qui avait un peu plus de deux cents points d'avance sur l'Américaine au classement général, conserve bien sûr les commandes mais le faible écart entre les deux concurrentes ne pardonnera aucun faux pas lors des derniers rendez-vous de l'hiver. Côté français, à signaler la belle septième place de Marion Rolland (+1"19), juste devant Andrea Fischbacher. Ingrid Jacquemod, dix-septième (+2"01) et Aurélie Revillet, vingtième (+2"23), ont eu moins de réussite.