Vol 8807 pour Donetsk

  • A
  • A
Vol 8807 pour Donetsk
@ REUTERS
Partagez sur :

A L'EST DES BLEUS - Pascal Normand vous fait vivre de l'intérieur la vie des Bleus.

Dans l’avion de la compagnie nationale biélorusse qui emmène les joueurs de l’équipe de France en Ukraine, l’ambiance est légèrement glaciale. Rien à voir en tout cas avec celle observée 48 heures plus tôt entre Paris et Minsk. La preuve, Adil Rami et Franck Ribéry, d’ordinaire si loquaces, ont apparemment perdu l’usage de la parole et leur sens de l’humour légendaire. Finies les blagues de potaches, le contexte ne s’y prête pas vraiment. La Biélorussie est passée par là et les Bleus ont échappé de peu à une nouvelle Bérézina, nom du fleuve situé au sud de Minsk où Napoléon et la Grande Armée se retrouvèrent pris au piège lors de la campagne de Russie.

De Knysna à Bérézina

Ne nous voilons pas la face, ce tout petit point arraché aux Biélorusses a des allures de défaite. Mais il fallait s’y attendre. De l’aveu même du sélectionneur Laurent Blanc "les joueurs de l’équipe de France sont cuits". Voilà pourquoi ça ne pouvait pas tourner rond. Alors comment faire maintenant ? Et bien, faisons tourner tout court ! N’Zogbia, Matuidi, Kaboul, Gameiro… La revue d’effectif est à l’ordre du jour face à l’Ukraine ! Du sang neuf indispensable pour gagner un match … amical celui-ci !